En ligne (connectés) : 0 44

Boké : les élèves sommés d’abandonner les classes pour la promotion de la nouvelle constitution

Boke-3

La promotion de la nouvelle constitution se poursuit sur le terrain. Ce vendredi, 6 décembre 2019, les promoteurs du référendum et de la nouvelle  constitution ont vidé les salles de classe dans la ville de Boké pour descendre dans la rue.

Il n’ya pas eu cours à Boké ce vendredi.  Les salles de classe sont restées vides. La principale raison est que les promoteurs de la nouvelle constitution  ont fait descendre les élèves des différentes écoles de la préfecture dans la rue pour soutenir une nouvelle constitution.

Boke-2

Ces élèves étaient munis des t-shirt sur les quels ont pouvait lire «  Boké 100%  pour la nouvelle constitution OUI » ou encore « La démocratie c’est pas la guerre allons-y au référendum ».

« Ils sont venus ici pour corrompre les gens avec beaucoup d’argent. Ils sont venus ils ont vidé les élèves dans les classes  personne n’a étudié. Ils habillent les enfants pour sortir dans la rue et dire qu’ils sont prêts pour la nouvelle constitution et le troisième mandat. Ce sont des gens du RPG qui ont fait ça. Personne n’a étudié aujourd’hui », dit un citoyen joint dans la localité.

Boke-1

Poursuivant, notre contact fustige cette démarche des promoteurs de la nouvelle constitution et soutien que cela met en retard le système éducatif dans cette localité.

« C’est dommage. Quand tu regardes l’éducation de chez nous à l’heure actuelle et avec ces mouvements aussi ce n’est pas facile », dit-il.

Une situation qui donne forcément un coup dur  sur les programmes dans les écoles de la préfecture de Boké.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org

 


A propos de l'auteur :

224infos