En ligne (connectés) : 0 44

Marche acte 6 du FNDC : « le peuple de Guinée n’acceptera pas l’idée d’un troisième mandat », dit Sidya Touré

S-Toure

Le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) dans son discours qu'il a adressé aux milliers de militants du FNDC réunis à l’esplanade du stade du 28 septembre, Sidya Touré s'est réjoui de la participation grandiose des citoyens à la marche de ce 10 décembre.

«Merci d’être venues, surtout aujourd’hui pour rendre hommage à nos amis qui étaient détenus, Sano et son groupe. Mais je voudrais vous dire que nous avons encore quelques anonymes on en a libéré 23 aujourd’hui mais il y en 5 qui sont détenus à Kindia et 12 à Faranah qui ont été arrêtés à Marela et qui ont même été condamnés à 1 ans d’emprisonnement ferme la lutte n'est pas fini »,  s'est exprimé Sidya Touré.

L’ancien haut représentant du chef de l’Etat rassure que l’idée d’un éventuel troisième mandat ne passera jamais en Guinée.

«Nous avons entrepris des marches pour signifier à ce gouvernement guinéen qui ne peut même pas donner l’électricité 10 après son installation, l’électricité à Conakry ( Nafan Yaguinanaki) ça aussi c’est la honte. Donc c'est pour leur signifié mais aussi à la communauté internationale que le peuple de Guinée n’acceptera pas l’idée qu'un troisième mandat se fasse en Guinée pour le compte de quelques choses qui a déjà échouer depuis », a fait comprendre le président de l'UFR.

Il a estimé, par ailleurs, qu’il faut accentuer la pression sur le locataire de Sékoutouréyah pour le contraindre à renoncer l’idée d’une nouvelle constitution.

Mamadou Samba Barry, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos