En ligne (connectés) : 0 63

Crise au Mali : Lamine Guirassy invite IBK à « Écouter le peuple avant qu’il ne soit trop tard »

Lamine-Guirassy

La contestation contre le président Ibrahim Boubacar Keita du Mali ne faiblie pas. Ce vendredi, 10 juillet, une foule compacte était encore dans la rue pour exiger le départ du président. Plusieurs édifices publics ont subit la colère des manifestants. Ce sont entre autres le siège de l’Assemblée nationale mais aussi les locaux de la radiotélévision malienne.

Dans un Tweet le PDG du groupe Hadafo Medias Lamine Guirassy a invité le président malien à écouter la colère du peuple avant que ça se soit trop tard.

« Écouter le peuple @IBK_PRMALI avant qu’il ne soit trop tard, le sang d’un seul malien est de trop. L’Afrique à besoin d’institutions fortes pas d’hommes providentiels », a-t-il écrit.

Il faut que selon les informations trois personnes ont trouvé la mort dans la manifestation du vendredi et plusieurs blessés et des interpellations.


A propos de l'auteur :

224infos