En ligne (connectés) : 0 26

Ahmed Kourouma prévient : « dans l’état actuel, si l’opposition guinéenne va aux élections, elle les perdra »

Ahmed-Kourouma

Dans un entretien qu’il a accordé à la DW (Deutsche Welle) Ahmed Kourouma, le président du parti Front National Guinéen  (FNG) s’est prononcé sur la situation sociopolitique guinéenne très difficile à l’approche de la présidentielle.  Pour Ahmed Kourouma tout est déjà mis en place pour battre l’opposition guinéenne.

Membre actif du Front National pour la Défense de la Constitution, structure engagée à barrer la route à un troisieme mandat pour le président Alpha Condé, le président du parti FNG, Ahmed Kourouma estime que l’opposition semble incapable d’empêcher un troisième d’Alpha Condé.

« Le FNDC qui est une coalition de partis politiques et d’organisations de la société civile guinéenne a boycotté les dernières élections législatives et le référendum constitutionnel. Mais à y voir de près, l’opposition guinéenne semble incapable d’empêcher un probable troisième mandat d’Alpha Condé », dit Ahmed Kourouma chez DW.

Poursuivant, Ahmed Kourouma met en garde l’opposition guinéenne pour la présidentielle à venir. Il déclare que l’opposition perdra si elle participe à cette élection.

« Ça, c’est une question qui me fait doucement rire. Vous savez, c’est le vieux Omar Bongo qui disait qu’en Afrique, on organise pas des élections pour les perdre. Donc croyez-moi, si le président Alpha Condé va aux élections dans l’état actuel du fichier électoral, dans l’état actuel de la Cour constitutionnelle, il va les gagner haut la main. Qu’on ne se leurre pas. Vous êtes dans un pays germanique qui est à l’origine de ce qu’on appelle la realpolitik, le pragmatisme allemand, on le connaît. Donc, je suis un pragmatique puisque moi, j’ai vécu pendant des années en Autriche. Et je puis vous dire que dans l’état actuel, si l’opposition guinéenne va aux élections, elle les perdra », souligne Ahmed Kourouma.

Pour le moment, au sein du FNDC, seul Ousmane Kaba, président du PADES qui a annoncé officiellement sa candidature pour la présidentielle prévue le 18 octobre 2020.

N’Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos