En ligne (connectés) : 0 65

Fichier électoral : des chiffres qui inquiètent le parti de Cellou Dalein Diallo

Aliou-Condé-UFDG

Au cours de la troisième réunion du comité inter-partis, ce lundi 14 septembre 2020, la commission électorale nationale indépendante à rendu public le nombre d'électeurs devant prendre part au scrutin du 18 octobre 2020.

A en croire la directrice du département fichier, le corps électoral est désormais composé de 5 410 089 électeurs.

Et ces électeurs sont repartis comme suit:

Afrique: 72 344 électeurs (1%); Amériques: 6 096 électeurs; Asie: 1 157 électeurs; Boké: 433 494 électeurs (8%); Conakry: 1 016 848 électeurs (19%); Europe: 11 346 électeurs; Faranah: 463 280 électeurs (9%); Kankan: 1 173 421 électeurs (22%); Kindia: 706 074 électeurs (13%); Labé: 424 832 électeurs (8%); Mamou: 321 220 électeurs (6%); N'zérékoré: 779 977 électeurs (14%).

Du côté du principal parti d'opposition, la contestation n'a pas tardé. Pour Aliou Condé, les chiffres établis par la CENI établissent des disparités qui nécessitent des interrogations

«Les chiffres que je viens d'entendre, il y a toujours des disparités régionales qui nécessitent des interrogations. Ils nous ont dit d'être rassurés qu'ils font du bon travail, mais ce n'est pas par leurs déclarations qu'ils vont nous répondre. J'ai toujours dit que les chiffres sont quelque chose de magique et que vous ne pouvez pas tripatouiller comme vous voulez », a déclaré Aliou Condé en marge de la rencontre avec la CENI.

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos