En ligne (connectés) : 0 43

Préservation de la paix : « C’est notre génération qui a échoué », indique Damaro

Honorable-Damaro

A quelques jours de l'élection présidentielle, le président du parlement guinéen continue son pèlerinage à l'intérieur du pays pour sensibiliser les populations sur l'importance de vivre ensemble en cette période cruciale de la Guinée face à son histoire.

Honorable Amadou Damaro Camara sensibilise les populations sur la préservation de la paix en cette période électorale. Le président de l'assemblée nationale a rencontré les leaders, sages de la région forestière (Kissidougou, Gueckédou). Un seul message la préservation de la paix dans la région forestière.

«Le maire d Kissidougou était un Tomas Lansana Beavogui, le premier député de la Guinée Yacine Diallo c'est à Kissidougou, Sékou Touré de Sankaran était le maire de Kaloum, Loua Fassou Réné le Guerzé était pendant 27 ans l'élu de Kérouané entièrement mandingue, Toumany Sangaré s'était l'élu de Gueckédou, ça veut dire que ce n'est pas nouveau », a déclaré Amadou Damaro Camara.

Le président de l'Assemblée nationale a également indiqué la responsabilité de la génération des politiciens actuels dans la vie sociopolitique guinéenne. Selon Damaro la génération actuelle a échoué.

«C'est notre génération qui a échoué. Pourtant ces pères de la nation qui nous sur amené à l'écran sur pas des universitaires. C'est eux qui ont battu le colon dans son propre cadre juridique pour nous donner l'indépendance », a indiqué Damaro.

En cette période cruciale de l'histoire de la Guinée, le président du parlement a invité les sages, leaders à cultiver l'entente entre les fils et les filles de la localité.

«L'avenir appartient à Dieu mais le devenir est en fonction des actes que nous posons aujourd'hui. Par conséquent, je vous invite les leaders d'opinion à cultiver cette entente », martèle Honorable Damaro.

N'Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos