En ligne (connectés) : 0 35

Attaque du cortège de Kassory : « on sait ceux qui ont fait ça », dit Baffoé

baffoe

L’indignation, la consternation, la condamnation sont entre autres  caractères très visibles chez les acteurs politiques, ministres du gouvernement depuis l’attaque du cortège du Premier Ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana à Labé et à Dalaba ce lundi, en marge de la campagne du Parti au pouvoir le RPG arc en ciel.

Le Directeur de la Police Général Ansoumane Camara « Baffoé », n’en  revient pas de la situation à Labé.

« Ce que j’ai vu à Labé et à Dalaba se passe de commentaire. Dire que des civils ont pu faire ça au cortège de la deuxième personnalité d’un pays je suis désolé même dans la rébellion on ne peut pas se comporter comme ça. Porter atteinte à des militaires et jusqu'à bruler le véhicule des commandos ce n’est pas qu’à Dalaba et à Labé qu’on peut faire ça. Donc ce qui fait qu’aujourd’hui la cérémonie de remise », dit Baffoé.

Le commandant adjoint de l’Unité de Spéciale de Sécurisation des élections soutient que des dispositions seront prises pour déférer ceux qui ont attaqué le cortège de Kassory devant les tribunaux. Mais d’ores et déjà, il indique que ceux qui ont agit ainsi sont connus.

« Les dispositions vont être prises. On sait quels sont ceux qui ont fait ca puisque déjà à la veille il ya à Dalaba, à Labé et à Pita un code des conduite des différents partis engagés dans l’élection ils ont signé,  ces signataires là sont connus. Si après avoir pris des engagements ils ont pu faire ça aux autorités et surtout dans le cadre de la campagne, moi en tant que commandant adjoint de l’USSEL je me retrouverai avec le commandant on va voir les procédures ceux qui ont fait ça comparaitront devant l’Etat, c’est clair », souligne Baffoé.

Il faut rappeler que le directeur général devait recevoir une distinction ce mercredi mais l’événement a été reporté à une date ultérieure.

N’Famoussa Siby


A propos de l'auteur :

224infos