En ligne (connectés) : 0 60

Dr Ibrahima Sory Diallo critique Mamadou Sylla : « il veut se donner le titre de chef de file de l'opposition, mais juridiquement il n'a pas ce titre »

Ibrahima-Sory

Fodé Bangoura du  PUP, Faya Millimouno, président du Bloc libéral (BL), Hadja Makalé Camara, ancienne candidate à la dernière présidentielle, Bah Oury, président de l’UDRG, et Alpha Ibrahima Sila Bah du PGRP viennent grossir les rangs du cabinet du chef de file de l'opposition parlementaire Mamadou Sylla. la présence  de ces leaders  dans ce cabinet  est un non événement  pour  Honorable Ibrahima Sory Diallo  président de ADC BOC.

« Tout ce que je sais, sachez que c'est un non événement. Lorsque vous appartenez à une entité qui s'oppose à une nouvelle constitution, et cette constitution est votée et qu'un président et candidat pour cette même nouvelle constitution est réélu président, vous acceptez de venir à son investiture, mais vous êtes entrain de dire une chose et faire le contraire », dit Dr Ibrahima Sory Diallo.

En plus de n'accorder aucun crédit à ce cabinet, notre interlocuteur dit ne pas reconnaître Mamadou sylla en tant que chef de fil de l'opposition, pour des raisons juridiques.

« Le chef de file l'opposition doit appartenir à tout  parti politique en compétition électorale qui vient après la majorité, ce parti qui vient après la majorité étant de l'opposition, devient automatiquement le parti qui a la chefferie de l'opposition. Mais lorsque vous n'êtes pas de l’opposition, même si vous avez le plus grand nombre de députés, mais vous n’avez pas de titre. Donc il veut se donner le titre de chef de file de l'opposition, mais juridiquement il n'a pas ce titre », souligne t-il.

En tout cas, depuis la mise en place de son cabinet, Mamadou Sylla multiplie des rencontres sur le terrain pour la promotion du dialogue social en Guinée. Avec son slogan, s'opposer autrement.

Ibrahima Oulen Fofana


A propos de l'auteur :

224infos