En ligne (connectés) : 0 38

Alpha Condé aux obsèques du président Idriss Deby : « Le combat que nous avons commencé ensemble nous allons le continuer »

Alpha-TCHAD

«Un seul être vous manque et tout est dépeuplé», c'est par cette citation du poète Lamartine que le président guinéen Alpha Condé a entamé son témoignage ce vendredi 23 avril, 2021 aux obsèques du président Idris Déby Itno, décédé de manière tragique sur le front alors qu'il combattait des rebelles, dans le nord.

Le Président guinéen Alpha Condé, qui a effectué le déplacement pour prendre part aux funérailles devant ses homologues présidents a rappelé les liens qu'il entretenait avec son homologue Tchadien.

«Tout le monde sait les liens qui nous ont lié comment nous avons travaillé ensemble pour assurer à l'union africaine son autonomie à la fois financière et nous battre pour que toutes les questions africaines soient désormais réglées par les africains. Car seul les africains peuvent accepter de mourir pour l'Afrique seul les africains connaissent la situation de leur peuple, le président Idriss Deby était ce modèle », a déclaré le président Condé.

Du haut de la tribune le président Condé a ensuite rappelé toute la place qu'occupait le président Deby sur le plan africain.

«Le président Deby à montrer son attachement à l'Afrique en versant le sang de son peuple sur les différentes batailles africaines mais le moment n'est pas de parler le moment est de voir comment nous les chefs d'État en suivant l'exemple du président Deby nous allons pouvoir nous donner la main afin de renforcer l'unité de l'Afrique renforcer son indépendance et de permettre de continuer à parler d'une seule voix. Le peuple Tchadien, sa famille connaisse les liens qui nous ont liés », a fait comprendre Alpha Condé.

Il a ensuite promis devant les nombreux chefs d’État présenté à ladite cérémonie de poursuivre le combat de son ami et frère le président Deby «Le combat que nous avons commencé ensemble chers amis et complices nous allons continuer ensemble pour que l’Afrique d «ici 2050 soit le premier continent du monde», une promesse Alpha Condé.

 

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos