En ligne (connectés) : 0 28

Agression portugaise du 22 Novembre 1970 : « la Guinée a vaillamment défendu sa souveraineté contre l’agression portugaise le 22 Novembre 1970» selon Honorable Oyé Béavogui.

oye-beavogui-pdg-rda-interim

Le 22 Novembre 1970 marque la date d’agression de la république de Guinée par l’armée portugaise. Cette attaque historique fut sévèrement réprimée par le Guide suprême de la révolution Ahmed Sékou Touré.

Pour le secrétaire général par intérim du PDG-RDA, la Guinée a montré sa puissance au monde le 22 Novembre. 22 Novembre 1970-22 novembre 2021, il y a de cela 49 ans que  la Guinée a été attaquée par des mercenaires portugais  qui on couté la vie à plus de 500 guinéens.  Ce jour du 22 novembre marque la bravoure du peuple de Guinée qui a su résister face aux envahisseurs portugais.

« Au petit matin du 22 Novembre en  plein mois de ramadan comme le responsable suprême l’a clairement dit, il y’a eu des bateaux étrangers qui ont stationnés aux côtes Guinéennes et qui ont agressés le peuple de Guinée. Ils ont porté atteinte à l’intégrité, à la souveraineté et à la dignité du peuple de Guinée », a-t-il déclaré

Oyé Béavogui secrétaire général par intérim du PDG RDA dans son intervention regrette que cette agression portugaise qui pour lui visait à déstabiliser la Guinée par rapport à sa position pour la libération de certaines colonies en Afrique.

« C’est vrai c’était triste mais nous avons pu déterminer la force de frappe du peuple militant de Guinée par rapport à cette agression impérialo-portugaise. Comme vous le savez nous l’avons regretté parce cette agression portugaise a porté un coup dure à la Guinée mais les Guinéens ont su réagir de façon réciproque à cette attaque », regrette-t-il.

Cet ancien député à l’assemblée nationale malgré sa déception vis-à-vis de cette agression,  salut tout de même la mobilisation du peuple de Guinée en ce 22 Novembre pour combattre l’impérialisme occidental.

« Après tout c’est l’appel du Guide de la révolution qui a été suivi et ça a été comme une trainée de poudre. Les femmes Hadja Mafory Bangoura, les étudiants de l’école polytechnique et tous les autres se sont vraiment mobilisés pour défendre sa souveraineté. Le président Ahmed Sékou Touré a demandé à tous les Guinéens de s’armer contre les agresseurs. D’ailleurs comme il aimait dire, le peuple a défendu sa révolution et Dieu l’a sauvé », dit-il.

A rappeler que depuis l’accession de la Guinée à l’indépendance le 02 octobre 1958 jusqu’à nos jours,  la Guinée est toujours victime des manœuvres de certains occidentaux pour le maintenir au sol. Selon certains spécialistes.

Fodé Bakary Dansoko pour 224 infos.org


A propos de l'auteur :

224infos