En ligne (connectés) : 0 33

Guinée/Cadre de concertation - Vers le retour à un ordre constitutionnel

Président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya

Ce vendredi 15 avril 2022, les concertations ont eu lieu au palais Mohamed V de Conakry. Cet événement a réuni les forces vives de la nation avec pour but visé,  aller vers le retour à un ordre constitutionnel.

Comme annoncé, le cadre de dialogue inclusif mis en place par le président de la transition a démarré ce 15 avril 2022 au palais Mohamed V. Toutes les forces vives de la nation se sont mobilisés massivement, autour des autorités de la transition.

Dans son discours inaugural, le colonel Mamadi Doumbouya félicite et invite les guinéens à s'écouter pour le bien du pays.

« Merci d'être venu.  Parce que je pense que tout ce qui touche notre pays, nous devons être là pour lui. Et nos problèmes doivent être réglés entre nous.  C'est pourquoi nous avons décidé de mettre en place un cadre de concertation. Et vous savez, il ya plusieurs réformes à mener dans notre pays et qu'il faut faire parce que si on ne le fait pas, je ne pense pas et je ne crois pas que quelqu'un d'autre viendra le faire à notre place. Donc, pour ce faire,  je vous encourage davantage à dialoguer, à se parler,  à s'écouter et à trouver des solutions» a lancé le Président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya.

Soucieux du sors de la Guinée, Colonel Mamadi Doumbouya interpelle d'avavantage

« Nous avons tous une dette morale envers la République de Guinée qui nous a vu naître. Nous avons étudié ici et nous sommes soignés ici à travers les hôpitaux publics. J'espère que tout le monde devra s'y mettre pour trouver une solution et permettre à la Guinée de briller dans le concert des nations. Donc, pour moi c'était l'occasion de vous serrer la main et aussi vous dire, prenez là, à écouter vos propositions et aussi, à avoir une solution finale pour que cette transition soit la dernière» dit-il.

Ce cadre de concertation se veut inclusif car il souhaite la participation de tous.

« Force est de constater que certains de ceux qui doivent prendre part à cette concertation,  ne sont pas là. Nous devons donc travailler à ce que ce cadre soit plus inclusif que possible. Et faire en sorte qu'ils nous rejoignent. Ce Lancement au nom du président de la transition, président du CNRD, chef de l'Etat et chef suprême des armées, c'est la main tendue du colonel Mamadi Doumbouya, parce qu'il croit à la Guinée cette grande nation, une nation dont la rédemption est certaine et incontournable. C'est pourquoi, en son nom et à mon nom personnel, je lance un appel renouvellé au rassemblement,  à l'unité, à regarder dans la même direction à transcender nos divergences» a annoncé le premier ministre Mohamed Béavogui

Main dans la main, épaules contre épaules, tels sont entre autres le cris de cœur du premier ministre Mohamed Béavogui qui appelle à l'union.

« C'est seulement comme ça que nous y arriverons. Mesdames et messieurs, nul ne peut nier que la Guinée est entrain de changer. Tout comme nul ne peut contenter qu'il nous reste beaucoup de chemin à parcourir ensemble. Je remercie très sincèrement et très chaleureusement tout ceux qui sont présents. Cette présence est une preuve éloquente de votre engagement à dialoguer à contribuer et à apporter votre brique pour construire un pays apaisé, inclusif et solide pour les générations futures»

Premier ministre Mohamed Béavogui

Le premier ministre invite ceux qui ne sont pas au tour de la table

« de nous rejoindre. La Guinée nous appartient à tous. Nous ne réussirons que si chaque guinéen se sent concerné par les changements et réformes engagés par le CNRD et le gouvernement » conclut-il.

Dans la lutte contre les maux dont souffrent la Guinée,  le président de la transition affirme.

« ce qui est sûr et certain, est que les gens doivent intégrer. On ne reculera devant rien pour  les réformes,  pour aider notre pays. On fera le salle boulot mais je pense que c'est nécessaire pour notre pays. Nettoyer le pays,  combattre la corruption et sur tout ses formes,  c'est-à-dire, tout ceux qui sont liés à la gabegie, répondront devant le peuple de Guinée. Et ça,  notre détermination par rapport à ça,  est sans limite. On fera tout pour notre pays et ça, personne,  je dis bien personne ne nous arrêtera là dessus.  Donc je vous remercie encore une fois et vous dit bon ramadan et bon carême à nos frères chrétiens et que Dieu bénisse la Guinée et les guinéens».

À cette même occasion, le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation, a également présenté une proposition de document dans lequel, toutes les actions à mener sont définis pour un retour à l'ordre constitutionnel.

Kadiatou Barry pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos