En ligne (connectés) : 0 21

Bah Oury applaudit le CNRD malgré l’inexpérience !

bah-oury-udrg

Le président du parti l’UDRG a parlé de la gestion du pays par le CNRD depuis le renversement du professeur Alpha Condé le 5 septembre 2021. Selon Bah Oury, la gestion de la junte militaire au pouvoir en Guinée est appréciable. Il l’a fait savoir ce mercredi dans l’émission MIRADOR de nos confrères de FIM FM.

Il est resté imperturbable face aux différentes questions des chroniqueurs de cette émission.  Il affirme,

« Pour ce qui est de la lutte contre la corruption, des régimes en ont parlé, ils n’ont jamais osé aller jusqu’au bout du processus. Nous sommes entrain de vivre une situation inédite par rapport à la gestion du pays. Vous avez également les dynamiques concernant les crimes de sang à travers l’organisation du procès du 28 septembre 2009. C’est un début majeur, également en rupture avec le passé. Il ya des dynamiques essentiels qui sont entrain d’être engagés pour le pays, pas pour un individu et pas pour des calculs politique. Il faudrait que les uns et les autres rendent compte que c’est l’avenir de la Guinée qui est entrain d’être esquissé, avec bien entendu des fois des erreurs dû à l’inexpérience mais dans le fond les grands axes sont des axes positives pour l’intérêt national et pour l’intérêt de la sous région».

Interrogé sur la question de la responsabilité des organisateurs de cette manifestation qui s’est tenue le 28 septembre 2009 et qui a fait des victimes, environ 150 morts dans le stade du même nom, étant donné qu’il était le coordinateur. Il haussera le ton et dira :

« Considéré que les organisateurs de la marche peuvent être considérés comme des coupables, je dis non. Ce que les gens doivent se remémorer, 1- la mise en place des dynamiques concernant le 28 septembre 2009, il ya eu une enquête internationale des Nations-Unis qui ont qualifiées les massacres comme un crime contre l’humanité. En tant que tel, cette passé doit être jugé soit par l’Etat Guinéen, soit par la cour pénale Internationale. Il ya eu des promesses qui n’ont jamais été réalisées et qui n’ont jamais été engagées de manière sérieuse. Le CNRD actuellement a pris les taureaux par les cornes et entend vaille que vaille ouvrir le procès à partir du 28 septembre 2022. Donc c’est un courage qu’il faut leur accorder (…) » dit-il.

Pour le moment, les observateurs ont le regard tourné vers la date d’ouverture du procès des massacres du 28 septembre 2009, prévu pour le 28 septembre 2022.

 

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos