En ligne (connectés) : 0 43

Plénière : adoption du projet de Loi de Finances Rectificative 2022

cnt-lfr-dansa-kourouma

Tenue ce samedi 24 septembre, la plénière sur l'adoption du projet de loi de finances rectificative 2022 a été présidée par  le président du Conseil National de la Transition guinéenne,  Dr Dans Kourouma.

Présentation de l'équilibre de la loi de finances rectificative :

-Recettes : 26 192,46 milliards GNF ;

-Dépenses : 30 666,73 milliards GNF contre une prévision initiale de 30 607,66 milliards GNF.

La LFR 2022 table sur un taux de croissance du PIB de 5,1%, un taux d’inflation (moyenne annuelle) de 10,2% ; un taux de pression fiscale de 14,01% du PIB et un taux de change de 8 800 GNF pour 1 Dollar US.

Aussi, les recettes du budget de l’Etat, sont révisées à la hausse de 128,67 Milliards par rapport à la LFI 2022 et sont estimées à 26 192,46 Milliards.

Les dépenses de la LFR enregistrent une hausse de 59,07 milliards soit 0,19%. Ces dépenses sont constituées du budget général à hauteur de 29 498,28 milliards ( 96,19%) et du budget d'affectation spéciale de 1 168,45 milliards ( 3,81%).

Le budget d'investissement se chiffre à 11 233, 12 milliards ( 33,89%) contre 11 149,72 milliards soit une hausse de 83,40 milliards. Cette augmentation s'explique par l'affectation des ressources DTS, la prise en compte de 134 projets et la budgétisation des ressources en faveur du fonds d'investissement minier( FIM).

Les recettes projetées pour la LFR s'élèvent à 26 192,46 milliards GNF.

Les recettes fiscales sont de l'ordre de 22 314,76 milliards, des dons pour 1 152,37 milliards, des autres recettes pour 1 556,88 milliards et des ressources des budgets d'affectation spéciales pour 1 168,45 milliards GNF.

Les prévisions assignées aux principales régies financières de l'État se présentent comme suit :

- Direction générale des douanes : 10 243,59 milliards contre 12 590,62 milliards soit -18,64% ;

- Direction générale des impôts : 12 352,59 milliards contre 11 365,20 milliards GNF soit 7,99% ;

- Direction générale du trésor : 2 114,86 milliards contre 1 815 milliards soit 16,52 ;

- Les budgets d’affectations spéciales ont connu une baisse de 15,78 milliards GNF.

Dans son discours, le Président du Conseil National de la Transition a félicité ses collègues Conseillers nationaux pour la sagacité et la qualité du travail malgré la contrainte de temps. Dr. Dansa Kourouma a également apprécié les politiques publiques contenues dans la LFR malgré la baisse de la fiscalité de porte et le taux de pression fiscale.

Il s'est néanmoins interrogé sur la faiblesse du budget d'investissement par rapport aux enjeux de développement, la floraison des sociétés publiques, etc. Il a également invité le gouvernement à harmoniser les textes financiers. A rapporté le service de communication.

cnt-lfr

Il faut souligner qu'aux termes d'environ deux semaines d'intenses travaux d'examen dans les commissions et en inter-commissions, le projet de Loi de Finances Rectificative exercice 2022 a été adopté à la majorité des Conseillers nationaux sous réserve de la prise en compte des différentes recommandations.

 

Kadiatou Barry pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos