En ligne (connectés) : 0 41

Cadre de dialogue inclusif inter-guinéens : Le premier ministre donne le coup d’envoi des travaux de trois semaines

bernard-goumou-au-cadre-de-dia

Le cadre de dialogue inclusif inter guinéens initié par le chef de l’Etat Mamadi Doumbouya a été officiellement lancé ce jeudi 24 novembre à Conakry. La rencontre a regroupée des partis politiques, des acteurs de la société civile, des représentants des institutions et le médiateur de la CEDEAO pour la Guinée.

Les participants auront à travailler sur les dix points du chronogramme de la transition et la problématique de l’exercice des libertés publiques en lien avec la loi, de l’exercice des activités politiques en lien avec le judiciaire, du mécanisme de suivi et de l’évaluation des conclusions du dialogue.

C’est dans un réceptif hôtelier de la place que la cérémonie d’ouverture du cadre de dialogue inclusif inter guinéen s’est tenue. Ce ,Après une longue période de discussion entres les activeurs de la vie sociale et politique et les autorités du pays.

Le premier ministre chef du gouvernement a dans son discours de circonstances a rappelé les travaux qui attendent les participants durant ces trois semaines.

« Durant trois semaines du 25 au 15 septembre 2022, à adopter les thèmes de références du cadre dialogue inclusif inter-guinéen et à travailler sur les 13 thématiques retenues. Il s’agit des dix points du chronogramme de la transition validé par la CEDEAO et les trois points additionnels issus de la synthèse des rencontres avec les coalitions des partis politiques et les faitières des organisations de la société civile (…) Rappelons constamment que ce chantier national que nous débutons, nous en sommes les maîtres d’œuvres et la nation guinéenne le maître d’ouvrage. L’édifice qui sortira de ce chantier sera la société que nous voulons mettre en place pour notre génération et surtout pour les générations à venir. Aussi, chacun de nous subira la sanction du maître d’ouvrage si l’édifice est retardé pour des considérations ethniques, aussi est fissuré par l’adoption des projets à l’encontre des valeurs démocratiques, germe de la division que notre peuple ne souhaite plus revivre », a fait savoir Bernard Goumou.

La porte parole des facilitatrices du cadre de dialogue Dr Makalé Traoré a dépeint le déroulement des travaux qui ont commencé ce jeudi 24 novembre.

«  Ils vont commencer par les travaux de groupes thématiques, se poursuivre en plénière. Puis, suivra la validation en plénière pour une mise en œuvre dans le cadre d’un suivi évaluation dont les contours seront décidés ensemble », a-t-elle soulignée.

A signaler que, le médiateur de la CEDEAO Dr YAyi Boni a pris part à cette première rencontre du cadre de dialogue inclusif inter guinéen qui prendra fin le 15 décembre 2022 à Conakry. L’ANAD, le FNDC politique et le RPG étaient les absents de cette rencontre.

Morciré Camara pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos