En ligne (connectés) : 0 30

Remise des véhicules aux conseillers du CNT: le FNDC qualifie de «fourberie» et tape sur table.

Koundouno

Le 30 décembre dernier, le président du conseil National de la Transition, Dr Dansa Kourouma a officié la remise d’une centaine de véhicules aux conseillers du CNT.Au nom du président de la transition, Dr Kourouma a remis les clef des véhicules à titre de don.Un fait que le FNDC condamne à la dernière énergie et qualifie de fourberie en remettant en cause la bonne volonté du Colonel Mamadi Doumbouya.

«Il y a quelques jours, la nébuleuse du CNRD a procédé en fanfare à une remise de véhicules aux conseillers du CNT. Malheureusement, la fourberie qui entoure cette action, est le fait de dire qu’il s’agit d’un « don du Président de la transition aux conseillers nationaux ». À quand on arrêtera de servir les Guinéens de ces salades à la « con » ? En réalité, un président de la transition, fut-il même un président de la République, fait quel don qui n’est pas l’argent du contribuable ?Aucun président n'a les moyens, ni les ressources nécessaires pour faire face aux dépenses de l'État, à plus forte raison un putschiste comme Doumbouya. A dire qu’il a fait un don de 81 véhicules aux Conseillers nationaux, m’amène à poser la question d’où provient ces véhicules et de quelles ressources ? Quelles étaient ses sources de revenue avant le 5 septembre ? Il faut qu’on sorte de ces discours populistes et démagogiques qui peignent en roi ou qui dressent des couronnes de roi à ceux qui gèrent, qui agissent et qui se nourrissent des ressources publiques» s’indigne Sekou Koundouno.

L’exilé n’a pas manqué l’occasion pour rappeler pour faire savoir que cet acte va dans le même sens que la mauvaise gestion du régime précédent.

«S'il était véritablement opposé au culte de la personnalité et à la personnalisation du pouvoir, ou que sa dénonciation du 5 septembre n'était pas simplement de la poudre aux yeux, il aurait sans doute été le premier à mettre fin à ces fléaux. Mais il semble y prendre goût et laisse faire puisque les actes et discours ne font que le flatter dans son ego. En fin de compte, ne serons-nous pas en droit de dire qu’il a tout simplement fait un mauvais procès à Alpha Condé ? »

A la question de la provenance de la somme allouée à cet achat et celles des anciens dignitaires du pays, le responsable des stratégies et planification du FNDC se prononce en ces termes:

«je sais, d’aucuns diront qu’il bénéficie d’un budget de souveraineté. Oui c’est vrai. Mais le budget de souveraineté bien que personnel, est l’argent du contribuable Guinéen. On ne peut se l’attribuer dans l’extravagance alors que le peuple lui, tire le diable par la queue. Aussi, s’il se trouve que ces véhicules ont été acheté de son budget, ceux d’Alpha Condé qu’il a trouvé au palais au lendemain du 5 septembre sont partis où ? Où sont partis les 400 véhicules qui ont été annoncés pour la vente aux enchères ? combien ont été acheté et qu’est-ce qu’on a fait du montant ? Le peuple de Guinée doit se poser des questions» se scandalise Sekou Koundouno, Responsable des stratégies et planification du FNDC.

Mayimbé Cisse pour 224Infos


A propos de l'auteur :

224infos