En ligne (connectés) : 0 37

Appel à la manif des Forces Vives de Guinée FVG: « nous sommes prêts» (Bano Sow, UFDG)

celou-manif-fvg

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale hebdomadaire à son siège ce Samedi 18 Mars 2023.

Parlant de l’actualité socio-culturelle, Bano Sow, l’un des vice-présidents du parti s’est exprimé sur la manifestation pacifique des forces vives de Guinée (FVG) projetée le 20 mars prochain.

Pour lui, toutes décisions des forces vives de Guinée est vivement accepté par son parti malgré l’exil forcé de son président Cellou Dalein Diallo.Une manifestation qui est jusque-là freinée par le dialogue entre les forces vives et les religieux.

« L’ANAD appartient aux forces vives et les forces vives ont formulées des déclarations pour exiger des préalables afin que nous puissions discuter de notre pays. Comme vous le savez, jusqu’à présent, nous ne trouvons pas le bon chemin. Le premier ministre a fini par demander aux religieux d’apporter leur concours. Par respect pour eux et parce que notre président est un homme de paix, nous avons accepté le principe. Nous avons des préalables clairement définis pour que nous puissions nous asseoir et obtenir un dialogue constructif pour notre pays. Mais comme vous le savez, jusqu’à présent, nous n’obtenons pas gain de cause. Mais par respect aux religieux, nous avons accepté de reporter deux manifestations que nous avions programmé parce que nous avions besoin de nous exprimer, d’exprimer notre mécontentement, d’exprimer notre désaccord sur la manière dont le pays est géré. »

ufdg-fvg-manif-bano-sow

Puis il precise

« Nous ne pouvons faire confiance à une junte qui a pris des engagements et qui n’a respecté jusqu’à présent aucun engagement. C’est pourquoi, nous n’avons pas le choix que de nous exprimer par le recours qui nous reste à travers des manifestations au niveau des places publiques (…). Nos dirigeants ont accepté qu’on accepte de reporter la manifestation du 09 mars alors que nous étions prêts. Mais pour respect de la démarche des religieux, nous l’avons fait. Le 15 mars également, nous avons accepté de reporter. Tout cela, pour montrer notre bonne foi et notre disponibilité et à ce que notre pays soit géré selon les règles parce qu’il n’y a pas d’alternatives, il faudrait que la transition aboutisse au rétablissement de l’ordre constitutionnel. Aujourd’hui, les forces vives ont demandé que le lundi 20 mars qu’il y ait une manifestation. Les religieux demandent encore une fois de plus d’accepter de reporter parce qu’ils estiment qu’ils ont des engagements et qu’ils réussiront. Nous ne faisons confiance en personne. Nous voulons des résultats, nous avons besoin d’actes concrets (…) » a laissé entendre Bano Sow à travers son allocution.

A cet effet, il a réitéré son engagement a prendre part à la manifestation appelée par les FVG. Seule une déclaration retient son parti:

« Il y aura une déclaration dans la journée. Mais pour nous UFDG, nous sommes prêts à tous les mots d’ordres qui seront donnés par les forces vives ».

Mariame Cissé pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos