En ligne (connectés) : 0 85

Sortie D'Ousmane Gaoual Diallo sur RFI:« c'était une façon de montrer que la Guinée a une image de respect des droits»,(CONAPAID)

vvbb

A travers une intervention via les ondes de la Radio France Internationale (RFI), Le porte parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo s'est prononcé sur l'actualité socio-politique de la Guinée ce lundi 20 mars 2023.Parlant d'interdiction des manifestations dans notre pays, le porte parole a rejeté en bloc cette situation en ces termes :

« Les manifestations ne sont pas interdites sur l'ensemble du territoire. Elles sont interdites sur une partie du territoire»

Une déclaration qui selon Ibrahima Aminata Diallo relève d'une simple incohérence.

« Moi personnellement ça ne m'étonne pas du ministre Gaoual, parce que c'est sur l'axe on doit interdire les manifestations. Ca été une zone de prédilection du ministre Gaoual avant qu'il ne soit ministre. D'ailleurs lui-même, il a fait recours à cette zone pour se faire entendre jusqu'à ce qu'il soit interpellé et emprisonné au temps du professeur Alpha Condé. Je le concède à Ousmane Gaoual Diallo en tant que ministre aujourd'hui parce qu'il ne peut pas dire le contraire de ce que déjà ont dit oubien à ce que l'ensemble des membres du gouvernement ont dit» s'est indigné Ibrahima Aminata Diallo du forum des forces sociales de Guinée.

Plus loin, il estime que cette réaction est une façon pour le porte parole du gouvernement CNRD de redorer l'image de la Guinée sur l'échelle internationale.

« Peut-être comme il est dans un média international, c'était une façon de montrer que la Guinée une image de respect des droits de l'homme. Mais aujourd'hui les droits de l'homme ont reculé en Guinée il y a un recul notamment de liberté d'expression, de droit de manifester donc le ba-ba du droit a été piétiné pendant que c'est les mêmes qui revendiquaient hier le droit de l'homme » At-il laissé entendre par la suite.

Pour Ibrahima Aminata Diallo du forum des forces sociales de Guinée, il est temps de laisser couler l'eau sous le pont afin de mener à bien les rencontres dirigées par les religieux guinéens en cette période où les appels à la manifestation se multiplient dans le grand Conakry.

Habibatou Binta Diallo pour 224Infos.


A propos de l'auteur :

224infos