En ligne (connectés) : 0 14

Conakry: plus de 184.000 casiers 24h destinés à la destruction.

jusss

Après plusieurs contradictions entre le ministère du Commerce, de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises de Louapou Lamah et la société American Beverages ( SABEV) SARL, concernant un lot de leur production de la boisson 24h, 184.000 casiers sont menacés à la destruction.

Désignées impropres à la consommation,la ministreLouapou Lamah intervient après des analyses des échantillons même dans le pays exportateur qui est la Belgique.Cette information est rendue publique lors d’un point de presse dans le ministère concerné ce lundi 20 Mars.

« Cette entreprise avait contesté les résultats. Il  y a eu par la suite, plusieurs discussions, on a convenu de procéder à une analyse contradictoire, en constituant un échantillon devant faire l’objet de la contre-expertise. Ce qui fut fait. Le 30 janvier 2023, on a déposé l’échantillon pour un laboratoire en Belgique. Le 7 mars 2023 nous avons effectivement reçu les résultats contradictoires qui réconfortent l’office national de contrôle de qualité (ONCQ). Ces résultats ont démontré une fois de plus que la boisson incriminée a un taux très élevé d’acidité, il y a des problèmes d’hygiène à régler. La suite du processus consistera à détruire la production du lot incriminé qui est de 184 mille casiers aujourd’hui, dont 30 mille au niveau de l’usine. Tous les commerçants sont répertoriés avec les numéros de téléphone géographiquement localisés. Nous allons très bientôt mettre en place le processus de destruction de ce lot. Ensuite, nous allons encore dépêcher une équipe au niveau de l’entreprise Saber pour voir effectivement si les recommandations formulées lors de la visite le 4 janvier ont été prises en compte et exécutées. Nous allons autoriser une production d’essai, c’est à analyser dans le laboratoire de l’office national de contrôle de qualité. Lorsque les résultats seront concluants, nous allons autoriser la reprise de la production. Je précise que cela ne concerne que le lot produit du 13 au 29 décembre 2022. Depuis cette date du 9 janvier aucune autre production n’a eu lieu dans cette unité industrielle. Ce produit constitue 90% de leur production. Chaque mois nous allons procéder au prélèvement et à l’analyse pour rassurer une fois de plus les consommateurs » a t’elle informée.

loua


Présent sur les lieux, le représentant de la société en Guinée estime la perte à plusieurs milliards de nos francs mais accepte le retrait de ses produits sur le marché pour le bien des consommateurs.

« Aujourd’hui nous ne sommes pas dans une position de nous opposer. Nous avons déjà écrit au ministère quelques semaines avant pour demander de revenir sur cette décision afin de permettre de reprendre.Par rapport au stock dont vous parlez, nous sommes d’accord de les retirer de la consommation parce que la santé prime d’abord. La perte est exprimée à 5 a 6 milliards mais cela n’empêchera pas l’entreprise de reprendre ses activités» a t-il laissé entendre

louapou

Alpha Boubacar Bah,Inspecteur général et représentant de la société American Beverages (SABEV) SARL
Il faut rappeler que ladite boisson a été  incriminée du 13 au 29 décembre 2022, à la suite d’une mission d’inspection qui s’est rendue dans les installations de l’entreprise en question. 

Mariame Cissé Pour 224infos.


A propos de l'auteur :

224infos