En ligne (connectés) : 0 99

Libération de Fonikè Menguè et Cie: « L'état doit les dédommager, sinon on portera plainte contre eux» affirme Mamadi Onivogui membre du FNDC

onivogui-mamadi-fndc

Détenu à la maison Centrale depuis plus de 9 mois, Fonikè Menguè et Cie ont été libérés dans la nuit du Mercredi 10 Mai 2023 sans condition. Interrogé sur cette actualité, Mamadi Onivogui se réjouit de la sortie de ses collègues, tout en interpellant le CNRD à dédommager ses amis.

En détention depuis 9 mois à la maison centrale de Conakry, Oumar Sylla alias Fonikè Menguè, Ibrahim Diallo, et Billo Bah sont tous membres du Front National pour la Défense de la Constitution ont été libérés dans la soirée de ce mercredi 10 Mai suite à la médiation des leaders religieux.

Mamadi Onivogui l'un des membres du FNDC pense que cette libération accordée à ses collègues, prouve à suffisance que ces acteurs étaient des prisonniers d'opinions

« Neuf mois ils sont incapables d'organiser un procès, ça veut dire qu'ils n'ont retenu aucune preuve contre nos amis, juste c'était une détention illégale. Si toute fois pour eux ce sont des gens sincères c'est de les dédommager durant les 09 mois si ce n'est pas ça, nous nous allons porter plainte contre eux parcequ'ils n'ont présenté aucune preuve au peuple de Guinée ni à l'opinion internationale» a martelé Mamadi Onivogui membre du FNDC.

Certes la libération de ces acteurs était l'une des conditions posées par les Forces Vives, mais le retour à l'ordre constitutionnel reste le véritable combat à mener à en croire aux propos de Mamadi Onivogui

« Le retour rapide à l'ordre constitutionnel s'invite dans le débat, parceque actuellement il faut qu'on ait un état de droit. Il faut des élections crédibles et transparentes acceptées de tous» souligne Mamadi Onivogui.

Cette série de manifestations appelées par les Forces Vives de Guinée, va se poursuivre jusqu'au 25 Mai prochain sur l'ensemble du territoire national, selon le calendrier établi par les organisateurs.

Mamadi Onivogui invite donc les militants du Front National pour la Défense de la Constitution à répondre massivement, pour exiger à la junte au pouvoir le retour rapide à l'ordre constitutionnel.

Habibatou Binta Diallo pour 224Infos.


A propos de l'auteur :

224infos