En ligne (connectés) : 0 46

Le CNRD, 2 ans après, Cellou Dalein Diallo Président de l'UFDG considère que l'engagement n'a pas été tenu et s'organise pour rentrer bientôt en Guinée

cellou-tv5monde-an2-cnrd

Invité sur le plateau de TV5Monde, Cellou Dallein Diallo, l'opposant historique du regime de Prof Alpha Condé ex President démocratiquement élu, s'est exprimé sur le bilan de la junte militaire (CNRD) au pouvoir depuis maintenant deux ans.

Voici le decryptage de cet entretien par notre redaction 224infos pour ses auditeurs.

Après avoir apllaudi le putsch en Guinée, le Président de l'UFDG trouve que l'engagement n'a pas été tenu

« Nous avons applaudi le putsch en raison de deux choses fondamentales, d'abord par le discours de prise de pouyvoir par l'armée. Dans ce discours le colonel Doumbouya s'engageait resolumment à mettre fin aux disfonctionnements des institutions, à l'instrumentalisation de la justice et au piétinement aux droits et libertés des citoyens...engagement non tenu...il avait juré de faire de la justice et du droit les boussoles de l'action publique pendant la transaction. il avait dénoncé la corruption, le tribalisme, il s'était engagé à mettre fin à tous ces fleaux malheureusement 2 ans après, ce discours n'a pas été respecté, son engagement n'a pas été respecté.» a déclaré le Président de l'UFDG

Malgré la mise en place de la CRIEF, une juridiction d'exception mise en place par un regime d'exception mais pour Cellou Dalein Diallo, c'est une instrumentalisation de la justice

« On a vu que c'était une instrumentalisation encore de la justice pour se débarasser des leaders politiques, pour mettre en prison des acteurs de la societé civile qui n'étaient pas d'accord avec lui sur la manière de conduire la transition » répond Elhadj Cellou Dalein Diallo sur le plateau de TV5Monde.

Le jour de l'anniversaire des deux ans au pouvoir du CNRD a été entaché d'une manifestation reprimée qui a fait 4 morts selon les forces vives de Guinée. Cellou Dalein resume le bilan sur le plan des droits et libertés en Guinée sous le pouvoir de la junte

« Sur le plan de ces engagements nottament de respecter la charte, qui reconduisait les dispositions de l'ancienne constitution notamment aux libertés fondamentales et aux droits humains... il (CNRD) a suspendu certaines libertés notamment celles de manifester dans les lieux et espaces publics...» a t-il dressé comme bilan du CNRD.

En ce qui concerne les violences issues des manifestations en Guinée pendant le pouvoir de la junte militaire, pour Cellou Dalein Diallo

«...rien ne peut justifier les violences qu'on a infligé ces derniers temps à la population de Conakry. Nous avons 30 morts qui ont été des jeunes gens de moins de 20ans pour la plupart qui ont été abbatu à bout portant et qui n'ont pas eu droit à la justice. 30 personnes en un an  de repression de manifestation alors que les engagements internationaux de la Guinée, la charte de la transition reconduisant ces droits et libertés.» a t-il déploré sur le plateau de TV5Monde

A la question sur la situation du leader de l'UFDG en exil forcé (selon son parti), est-ce qu'il n'est pas temps de rentrer pour reconstruire la Guinée de Demain ?

M. Cellou Dalein Diallo repond sans préciser la date de son retour.

« Biensur je m'organise pour rentrer et bientôt on va vous annoncer la date de mon retour puisque je ne compte pas m'éterniser à l'étranger... je n'ai pas encore fixé la date.» a precisé Cellou Dalein Diallo sur le plateau de TV5Monde

Décryptage Boh mady pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos