En ligne (connectés) : 0 94

L'ONG AJED forme des organisations de la société civile et groupements féminins sur la santé maternelle et infantile.

Formation des organisations de la société civile et groupements féminins sur la santé maternelle et infantile

Les organisations de la société civile et des groupements féminins de la commune de Ratoma suivent depuis ce jeudi une formation sur la santé maternelle et infantile. Le projet est financé par Dambe funds Sahel et de CAEB EBENAZER INTERNATIONAL, piloté par l'AJED. Objectif , réduire le taux de mortalité maternelle et enfantile.

Bangaly Mara président ONG AJED

Bangaly Mara président de l'ONG Appuie Jeunes pour le Développement - AJED revient sur les thématiques développés.

« La formation d'aujourd'hui porte essentiellement sur trois thématiques à savoir, la santé maternelle et infantile, la planification familiale et le droit à la santé sexuelle et reproductive. Cette formation s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des activités du projet DAMBE FUNDS SAHEL dont le titre est Santé Maternelle et infantile. j'invite les participants à suivre attentivement ces modules de formation »

Toutes les questions liées à la santé maternelle, le cycle de grossesse, la santé sexuelle reproductive, l'accès facile aux soins de santé, la planification familiale ont été largement abordés au cours des échanges.

Gnoumagbè Diakité participante AJED : Formation des organisations de la société civile et groupements féminins sur la santé maternelle et infantile

Les participants disent avoir appris beaucoup de choses.

« Nous sommes là pour suivre une formation sur les droits à la santé sexuelle et reproductive des jeunes qui implique plusieurs volets, que ça soit santé maternelle et infantile, planification familiale ainsi de suite..donc nous sommes entrain de dérouler les modules; pour le moment nous sommes sur la santé maternelle et infantile qui implique un état de bien être de la mère et de l'enfant, les habitudes qu'il faut adopter, et comment est ce que la grossesse charge la femme ? ainsi de suite. Cette formation est avantageuse pour les femmes, en ce sens qu'elle nous apprend plusieurs choses »

Mohamed Ramadan Diallo participant

Ici c'est sans tabous, tous les sujets concernant la sexualité sont largement débattus nous apprend Mohamed Ramadan Diallo un autre participant.

« La formation, elle est tellement intéressante, c'est des sujets considérés chez nous comme tabous qu'on est en train de débattre ce matin. Le message que j'ai à véhiculer ce matin aux organisateurs, c'est de s'accentuer sur la sensibilisation »

Ce projet de renforcement de capacité des jeunes et femmes va durer une année, et il se déroulera en trois phases et chaque phrase va regrouper 25 participants.

Aboubacar Oularé & Boh Mady pour 224infos


A propos de l'auteur :