En ligne (connectés) : 0 59

Lutte contre Ebola : 11.500 doses de vaccins attendues à Conakry le 21 février prochain

arrives-vaccins-ebola-en-guine

Le directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, Docteur Sakoba, était face à la presse ce jeudi 18 février. En  toile de fond, expliquer aux journalistes la situation qui prévaut par rapport à la résurgence de la fièvre Ebola dans le pays précisément à Gouécké une sous préfecture située à plus de 45 km de N’Zérékoré.

Dans sa lecture des faits, Dr Sakoba Keita est d’abord revenu sur la situation de l’épidémie dans le pays

« À date on a trois (3) cas confirmés, quatre (4) cas probables. Et parmi les 03 cas confirmés, il y a un qui est décédé. Ce qui complète le nombre de décès à cinq, quatre cas probables plus un des cas confirmés. En hospitalisation, nous avons un cas confirmés à N’Zérékoré et un cas à Nongo dans la commune de Ratoma à Conakry. Les contacts de ces malades qui ont été enregistrés jusqu’hier et pris en charge sont au nombre de 250 dont 218 à N’Zérékoré et 32 à Conakry et tous traités et suivis », a déclaré l’épidémiologiste

Avant d’annoncer la venue d’une commande de 12 000 doses de vaccins contre l’épidémie d’Ebola dans le pays

« pour un départ la Guinée a commandé 11 500 doses de vaccins pour les trois sites. Nous allons faire la vaccination ceinture, le cerclage. Le personnel de santé de Gouécké et de N’Zérékoré sera vacciné »  a précisé Dr Sakoba Kéita.

Mamadou  Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos