En ligne (connectés) : 0 25

Covid-19 en Guinée : Alpha Condé annonce la fermeture des bars, interdiction des concerts, dédicaces et les foires

Alpha-Condé-président

Nous constatons depuis près d'un mois une augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans notre pays. Le nombre de cas hospitalisés est passé de moins de 250 patients du 19 janvier à plus de 510 patients au 23 février 2021. Les services de réanimation ont un taux d'occupation de plus de 50%, au 12 février 2021 et le taux national de la positivité est dépassée d'environ 2 à 8%.

Cette situation est essentiellement due à un relâchement général dans l'application des mesures de barrière sanitaire et plus précisément l'abandon du port des masques, du lavage des mains et du non-respect de la distanciation physique. Cela s'ajoute une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola dont des cas positifs ont été identifiés à Conakry et N'zérékoré

En vue de lutter efficacement contre la Covid et la maladie à virus Ebola, j'invite le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour l'application des mesures ci-après:

Administration publique et des entreprises privées:
  • Prix ​​de la température à l'entrée des établissements;
  • Respecter strict du lavage des mains aux entrées et aux sorties des établissements;
  • Port obligatoire des masques dans les bureaux, les salles de réunion et dans tout l'espace de regroupement du personnel;
  • Respect de la distanciation physique.
Lieux publics
  • Mise en place des dispositifs de lavage des mains
  • Port des masques obligatoire;
Lieux de culte
  • Respect de la distanciation physique;
  • Port des masques
  • Lavage des mains systématiques
Cérémonies (baptêmes, mariages, cérémonies funèbres)
  • Port obligatoire des masques
  • Respect de la distanciation physique
  • Limitation du nombre de participants à moins de 50 personnes maximum
Lieux de loisirs et culturels
  • Port obligatoire des masques
  • Lavage des mains
  • Réduction de 50% selon la capacité de la salle pour permettre la distanciation physique, avec un nombre limité pas plus de 100 personnes maximum
  • Interdiction, suspension de toute manifestation culturelle tels que les concerts, dédicaces et les foires
  • Fermeture des lieux de loisirs (bars, restaurants et boites de nuit) à partir de l'heure du couvre-feu
Sport
  • Mise en place des dispositifs pour le lavage des mains
  • Port obligatoire des masques pour les spectateurs
  • Limitation du nombre de spectateurs pour le respect de la distanciation physique
  • Test obligatoire pour les sportifs avant chaque compétition
Ateliers et conférences
  • Port obligatoire des masques,
  • Lavage des mains
  • Organisation de tests rapides des invités
  • Limitation des participants à 100 personnes
  • Respect de la distanciation physique
Etablissements scolaires et universitaires
  • Installation des dispositifs de lavage des mains
  • Port obligatoire des masques pour les élèves et pour étudiants, enseignants et encadreurs
  • Mise en place d'un système de test pour les enseignants et étudiants
Les transports
  • Port obligatoire des masques pour les passagers et conducteurs (véhicules, trains, bus et mototaxis).
  • Test obligatoire pour les chauffeurs et passagers au départ de Conakry vers l'intérieur du pays
  • Barrages filtrants opérationnels dans la ville de Conakry et à la sortie pour le contrôle du port des masques et des certificats de négativité pour les voyageurs
  • Maintien des mesures de sécurité sanitaire à l'aéroport international de Conakry Gbessia

Dans le cadre de l'Etat d'urgence sanitaire en vigueur, l'ensemble des mesures restrictives restent maintenues.

L'instauration du couvre-feu est ramenée de 23 heures à 4 heures du matin

La non-observance de ces mesures de barrière sanitaire conduira à des sanctions disciplinaires.

Par ailleurs, des mesures plus contraignantes seront envisagées si les directives présentes ne sont pas respectées et / ou si la situation épidémiologique ne s'améliore pas.

J'invite tous les acteurs utilisés dans la riposte, chacun pour le concerne, à prendre toutes les dispositions pour l'application des directives présentes, au risque de nous obliger à suspendre les meures allégées (fermeture des mosquées, interdiction des cérémonies de mariage, baptême et toute autre forme de regroupement, voire le confinement.

J'invite le comité interministériel de riposte à me fournir un rapport hebdomadaire sur l'application stricte de ces mesures par les services sus-concernés.


A propos de l'auteur :

224infos