En ligne (connectés) : 0 18

Covid-19/Allègement des mesures restrictives : ce cri de cœur des tenanciers des Bars, Restaurants, Hôtels et Motels.

nvaly-mesure-sanitaire-covid19

Dans son adresse à la nation ce mercredi 26 mai sur la situation de la pandémie Covid-19, le Président Alpha Condé a procédé à un petit allègement sur les mesures de restriction en ce qui concerne le couvre-feu.

Désormais, il passe de minuit à 4 heures du matin. Et parmi les secteurs les plus touchés par ces mesures, on compte les tenanciers des Bars, Hôtels,  Motels, Restaurants et Boîtes de nuit.

Joint ce vendredi 28 mai par notre rédaction 224infos, le président de cette association a jugé cette mesure annoncée par le chef de l'État comme une mesure " méprisante" vis-à-vis de leur profession

« La prise de décision de nos autorités est truffée d'amalgame. Vu la situation, aujourd'hui dans le pays, si on doit prendre des décisions sans penser aux conséquences tandis que le pays est entrain de passer une situation calamiteuse, c'est très grave. Je ne comprends pas, nous on dit de fermer nos lieux de travail tandis qu'il y'a le transport public, les marchés et plusieurs autres lieux de regroupement qui fonctionnent. C'est pourquoi je dis qu'il y'a deux poids, deux mesures » a dénoncé Valy Sacko.

Économiquement, ce secteur est confronté à d'énorme difficulté financière depuis la toute première restriction et cela, jusqu'à ce jour a indiqué cette porte voix des tenanciers

« Économiquement on souffre, parce que nos factures d'eau, d'électricité ou de loyer ne nous attendent pas. Tandis que dans d'autres pays, le secteur le plus accompagné est celui du tourisme et de l'hôtellerie parceque c'est le plus touché et chez nous ici tel n'a pas été le cas » a -t-il fait savoir

Toute fois Valy Sacko demande aux autorités encore une fois de leur laisser exercer leurs activités dans le stricte respect des gestes barrières.

Moussa Timak


A propos de l'auteur :

224infos