En ligne (connectés) : 0 26

COVID-19 : lancement du pass sanitaire en Guinée

pass-sanitaire-en-guinee

Le gouvernement guinéen, à travers l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), a lancé le « pass sanitaire », une application qui va servir à démontrer la preuve de la vaccination des citoyens contre la Covid-19 pour accéder aux lieux publics et voyager à l’intérieur ou à l’extérieur du pays.

L’annonce a été faite ce vendredi 13 août 2021 par Dr Sakoba Keïta, lors de la conférence de presse sur le lancement de la plateforme de pass vaccinal.Le directeur général de l’ANSS a profité de l’occasion pour expliquer le protocole lié à l’obtention du Visa d’entrée en Guinée.

« La majorité des pays qui sont connectés à la Guinée ont le variant Delta. Ce qui fait un travail énorme de filtration. Par rapport à l’obtention des visas, je vous informe que pratiquement 100% de nos cas importés ont transité par l’aéroport de Conakry. Donc si on doit prendre des mesures rigoureuses c’est par là qu’on doit renforcer. Cela ne veut pas dire qu’on ne va pas intervenir sur la voie terrestre. Pour obtenir le Visa, tous ceux qui viennent des pays doivent forcément avoir une carte de vaccination en bonne et due forme et faire aussi le test du RT-PCR, 72 heures avant leur déplacement pour la Guinée », a-t-il expliqué.

Dr Sakoba Keïta a annoncé par ailleurs, que la Guinée attend, un grand nombre de vaccins les prochains jours.

« À partir du lundi, il y a beaucoup de vaccins qui sont annoncés. Nous avons d’abord l’arrivée du vaccin Astra-Zenica le lundi 16 août prochain. Il y a un million trois cents mille doses de Synopharm qui ont été préfinancés par l’État guinéen mais qui seront payés par la Banque Mondiale qui arrivent le 22 août prochain. On nous a aussi annoncé durant cette deuxième quinzaine du mois d’août, l’arrivée des vaccins Johnson & Johnson. Quand tout cela va arriver, nous allons renforcer nos équipes pour qu’un maximum de Guinéens puisse en bénéficier », a-t-il indiqué

Le pass sanitaire et le carnet de vaccination seront rendus obligatoires à compter du 1er septembre 2021 pour les déplacements à l’intérieur du pays ont annoncé les autorités.

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos