En ligne (connectés) : 0 102

Campagne de Vaccination à Conakry : le responsable du centre de Nongo se réjouit de la mobilisation des citoyens venus pour se faire vacciner.

centre-vaccin-nongo-ckry

Désormais en république de Guinée, l’accès au différend ministériel, institution républicaine et service public est devenu un casse-tête car il faut être muni d’un carnet de vaccination contre la covid-19. Cette décision des autorités a provoqué des bousculades dans les centres de vaccination.

Le précédent conseil des ministres a vraiment été pour les fonctionnaires et les citoyens lambda une pression énorme de se faire vacciner. Au cours de ce conseil des ministres, il été décidé qu’aucune personne n doit franchir les portes des ministères ou les grands services publics sans présenter le carnet de vaccination. Cette décision du gouvernement à créer un engouement sans précèdent dans les centres de santé notamment celui de Nongo.

« La mobilisation est de taille grâce au message véhiculé dans les mosquées, dans les secteurs et le gouvernement. Nous avons impliqué non seulement les jeunes leaders du quartier qui se battent aujourd’hui pour que les gens se fassent vacciner. Je crois vraiment que c’est ce qui crée de l’engouement à Nongo ici », dit-il.

Poursuivant, Fodé Moussa Soumah responsable du centre de Nongo, précise que deux types de vaccin sont administrés aux citoyens pour éradiquer ce virus.

« Ici nous avons deux vaccins disponibles dans notre centre pour faire vacciner citoyens contre la pandémie covid-19. Nous avons divisé les gens en deux groupes, ceux qui prennent la première dose et ceux qui doivent prendre la deuxième dose », précise-t-il.

Il reste à savoir si cette politique du gouvernement sera efficace pour la vaccination massive de tous les responsables et citoyens.

Fodé Bakary Dansoko pour 224 infos.org


A propos de l'auteur :

224infos