En ligne (connectés) : 0 24

Santé : Dr Aissatou Barry appelle à un test de dépistage précoce pour avoir une chance de guérir du cancer du sein et du col de l’utérus.

aissatou-barry

Octobre rose, mois dédié à la sensibilisation du cancer du sang qui est le premier cancer chez la femme et qui entraine la plus grande mortalité.

S’il est dépisté en stade précoce, il peut être guéri dans 9 cas sur 10. Raison pour laquelle le test de dépistage du sang et du col de l’utérus sont rendus gratuits tous les mois d’octobre dans tous les centres de traitement. Pour Dr Aissatou Barry, toutes les femmes doivent se dépister pour connaitre leur état.

Nous y sommes octobre rose mois dédié à la prévention du cancer. Depuis plusieurs années, nombreuses femmes continuent de lutter contre le cancer du sein. Dr Aissatou Barry explique comment se manifeste cette maladie.

« Le cancer c’est une transformation anormale des cellules qui prolifère de façon excessive. Maintenant ces cellules déréglées commencent par former une masse qu’on appelle une tumeur. L’importance du dépistage, c’est de repérer des légions précancéreuses qui permettent d’éviter le cancer à la longue. Parce que c’est une légion qui est là, elle ne fait pas mal, elle ne dérange pas donc sauf par le dépistage qu’on peut les retrouvées. Durant ce mois d’octobre, ces légions-là sont traitées gratuitement par le centre », explique t-elle.

Pour la plupart des femmes, seules celles qui ont atteint une quarantaine d’année peuvent être exposées à la maladie du cancer. Dr Aissatou précise.

« Il n’ya pas un âge spécifique parce que ça peut survenir à tout âge s’il s’agit du cancer du sang mais pour le cancer du col, c’est à partir du premier acte sexuel », précise-telle.

Pour finir, Dr Aissatou Barry énumère quelques symptômes du cancer du sein qui sont entre autres :

« Ça peut commencer par une boule ou même la peut changer de forme c’est-à-dire prendre la forme de la couleur jaune. Donc c’est des signes qui peuvent évoquer un cancer. Au niveau du col de l’utérus, il y’a un saignement surtout après le rapport sexuel on remarque des pertes », dit-elle.

A noté que chaque année, plusieurs cas du cas de cancer de sein et du col de l’utérus sont enregistrés en Guinée.

Fodé Bakary Dansoko pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos