En ligne (connectés) : 0 32

Le ministère de la santé et de la protection civile met en place une commission santé pour venir au secours des fonctionnaires de la police malades.

commission-sante-ministere

Créée en 2015 la commission santé du ministère de la sécurité et de la protection civile a essentiellement démarrée ses activités ce mardi à Conakry. Cette commission vient au secours des fonctionnaires de police malades qui ont vraiment besoin d'un soutien. C'est le secrétaire général du département de la sécurité et de la protection civile et le chef de cabinet qui ont présidé l'opérationalisation de cette  commission.

Le but de l'opérationalisation de la commission santé du ministère de la sécurité vise à assurer la prise en charge sanitaire correcte du personnel de la police guinéenne notamment l'évacuation du malade et le décès. Le directeur général de la commission santé du ministère de la sécurité et la protection revient sur les principales missions de cette commission.

« Contribuer à la protection de la santé des agents de la police nationale et de la protection civile, émettre des avis motivés à l'attention du ministre de la sécurité et de la protection civile les questions relevant de sa compétence dans le cadre des maladies graves affectant le personnel», souligne-t-il Jose Tolno

Le directeur général du fond social de la sécurité et de la protection civile, promet une franche collaboration avec la commission santé pour le bien être du personnel de la police nationale.

« Le fond social de la sécurité et de la protection civile en tant que organe charger de la mise en oeuvre de la protection sociale du ministère de la sécurité et de la protection civile, vient en appui à cet organe consultatif du ministère de la sécurité qui est la commission santé pour améliorer les conditions de santé des personnels de police et de protection civile. C'est aussi pour nous de réitérer notre volonté et notre participation à toutes les initiatives de la commission santé», a  déclaré M. Amadou Baïlo Diallo

Pour le secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile, aucun département ne peut normalement fonctionner sans la santé correcte du personnel. D'où la nécessité de l'opérationalistion de la commission santé du département en charge de la sécurité.

« Sans la prise en charge sociale et sanitaire des personnels, on ne peut convenir un département qui fonctionne correctement. On ne peut concevoir des fonctionnaires de police et protection civile qui accomplissent réellement les missions Sans être en forme. Donc la santé occupe toute place de choix dans l'armature institutionnelle de notre département», précise-t-il Nouhan Traoré.

La commission santé du ministère de la sécurité et de la protection civile, va travailler en synergie d'action avec le fond social de la sécurité et de la protection civile pour la prise en charge correcte des fonctionnaires de la police pendant le moment de douleur et de détresse.

Fodé Bakary Dansoko pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos