En ligne (connectés) : 0 47

Lutte contre le paludisme en Guinée : «Objectif de cette plaidoirie est de mettre hors de notre frontière le paludisme » affirme le président de l'AJED Bangaly Mara

ajpd-president

L'ONG Appui Jeune pour le Développement en collaboration avec CRS a organisé une plaidoirie ce jeudi à Matam. Objectif éradiqué ce fléau et préserver la santé des populations. C'était en présence des élus locaux de la commune de Matam.

Le paludisme est considéré comme une maladie tropicale négligé, il est à la base de beaucoup de consultations dans les structures sanitaires. C'est pour donc vaincre cette pandémie en Guinée, que l'ONG Appui Jeune pour le Développement en collaboration avec CRS, a organisé cette rencontre de plaidoirie avec les élus locaux de Matam

« Cette rencontre de plaidoirie consiste à appeler les parties prenantes, les chefs de quartiers, les chefs secteur et également les représentants de la société civile les militaires et paramilitaires afin de leurs parler un peu de l'utilisation de MILDA dans les maisons carcérales, pour que réellement la lutte contre le paludisme soit éradiqué dans la commune de Matam. Je remercie le Fond Mondial et CRS pour leur accompagnement financier » a affirmé le président de L'ONG AJED Bangaly Mara.

Les responsables communaux et religieux qui ont pris part à cette rencontre,ont tous apprécié l'initiative qui vise à préserver la santé des populations de Matam. Il s'engage à leurs tours de faire des restitutions dans les mosquées, les églises et les ménages.

ajpd-chef-secteur

« arrivé à la maison je vais me voir avec mon chef de quartier, on va passer le message concernant le paludisme.C'est la saleté qui amène le paludisme, quand tu n'es pas propre, tu vas tout le temps tomber malade. Donc nos recommandations, il faut prendre ça à la lettre. Il faut curer les caniveaux, et nous dotés des smartphones » a laissé entendre le chef secteur Hermakono Mosquée Aboubacar Bangoura.

ajpd-representant-crs

Catholique Relief Service est un partenaire privilégié de cette campagne de sensibilisation de communauté. Objectif, mettre hors de nos frontières cette maladie qui continue de tuer dans les lieux tropicaux. C'est pourquoi CRS attend beaucoup de l'AJED.

« nous attendons beaucoup à ce que les collègues de l'AJED aient réussi à sonder toutes les personnes qui sont venues ici aujourd'hui, pour qu'elles puissent s'engager mais aussi respecter cet engagement, pour aider à booster le paludisme hors de notre communauté » a indiqué Aleloui Kamano Représentant de CRS.

ajpd-equipe

Ces documents de plaidoiries ont été remis sur place aux autorités communales de Matam, pour pouvoir trouver une solution à l'épineuse question d'insalubrité dans cette commune où se trouve le plus grand marché du pays.

Habibatou Binta Diallo pour 224Infos


A propos de l'auteur :

224infos