En ligne (connectés) : 0 31

Société : lancement de la campagne de sensibilisation sur les méfaits de la nouvelle technologie sur les enfants

ONG

Lancement de la campagne de sensibilisation sur les méfaits de la nouvelle technologie sur les enfants ce jeudi, 23 juillet sur initiative de l’ONG dénommée ‘’ les activistes au but commun’’. Regroupant plusieurs ONG de défense des droits des enfants, cette plateforme de défense sur les  dangers liés à  la nouvelle technologie, vise à sensibiliser les familles et les couches vulnérables par rapport aux dangers liés aux conséquences de l’utilisation des réseaux sociaux chez  les enfants

« Les activistes de la société civile guinéenne,  responsables  de plusieurs structures et des différentes ONG nous avons pris l’initiative de freiner ce fléau nous nous sommes fixés un objectif et avions créé une plateforme dénommée ‘’les activistes au but commun’’. Ainsi, l’utilisation de la technologie à travers les réseaux sociaux est une nécessité pour ceux qui savent son importance et très dangereux pour les enfants car ils chercheront à appliquer tout ce qu’ils voient et entendent parce qu’ils sont innocent »,  explique Maïmouna Barry coordinatrice de la plateforme.

Quant à Kadiatou Tounkara deuxième coordinatrice de la plateforme, elle a invité les parents à jouer pleinement leur partition dans l’éducation des enfants.

« Nous constatons une très grande démission dans l’éducation parentale étant donné que la famille constitue la première institution éducative de la société, les parents doivent jouer un rôle primordial dans l’éducation et le suivi des enfants », a t-elle lue dans sa déclaration.

Le vice maire de la commune de Ratoma, pour sa part, a promis l’implication de la commune dans le cadre cette campagne de sensibilisation sur les méfaits de la nouvelle technologie numérique sur les enfants.

« Il faudrait que tout le monde se donne les mains pour utiliser la science pour développer les enfants et non utiliser la science pour détruire les enfants. Parce que si nous bâclons l’éducation des enfants nous allons détruire notre nation. Je me joins à cette plateforme et j'invite tout le monde à se donner les mains pour éviter les méfaits de la technologie sur les enfants et utiliser plutôt la technologie pour éduquer les enfants » a dit Alpha Oumar Sakho.

A noter que la naissance de cette plateforme fait suite à la publication d'une sextap par trois mineurs âgés de 9 à 11 ans. Dans la vidéo, on y voit les enfants s'adonner à des actes sexuels très intenses des actes qui ont fait réagir l’opinion publique sur les méfaits des réseaux sociaux.

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos