En ligne (connectés) : 0 38

Tabaski : Flambée du prix des moutons à Conakry

tabaski2020-conakry-mouton

L'Aïd el-Kébir, ou la Tabaski sera célébrée le vendredi 31 juillet 2020 dans un contexte de pandémie du à la maladie du Coronavirus.

A 24h de cette grande fête en Guinée, ce n’est pas le bélier qui manque. Le problème, c’est qu’il est très cher même pour le Guinéen moyen. Il coûte « les yeux et la tête » comme le disent certains acheteurs rencontrés sur les lieux de négoce.

«Les prix sont vraiment alarmant parcequ’on nous parle de 2.800.000 fg pour les gros moutons et 1.600.000 pour les petits quant on compare les prix c’est vrai l’année dernière il y avait une hausse aussi mais cette année c'est trop chère et c’est très difficile pour un guinéen moyen de se procurer un mouton digne de nom » a expliqué Ben Youssouf Toure rencontré sur les lieux

Même son de cloche pour cet autre client venu acheter un mouton pour la fête de Tabaski

«  Nous  souhaitons que cette maladie nous quitte dans le monde et précisément en Guinée parce que a vrai dire les moutons sont trop chère. Et franchement l’Etat doit s’impliquer parce que on ne paye pas sa en euro ni ne dollars c'est en Guinée ici et c’est la faute a l'Etat » a réagi cet autre client colonel Daman Condé

tabaski2020-conakry-vache

Les importateurs et marchands de bétails, qui sont accusés de tous les péchés, avancent eux leurs explications

« Cette année franchement nous avons beaucoup souffert sur la route pour le déplacement parce que la maladie qui est venue chez nous ici a rendue compliquée l’envoie des moutons pour la vente à cela s’ajoute la pluie et la mauvaise route et tout cela fait que  le prix des moutons a connu  une hausse » a expliqué Alpha Mamoudou Diallo vendeur de bétails

Pour Fode  Bangoura  vendeur des bœufs cette hausse est la faute des importateurs

« Mois je suis vendeur de bœufs mais le prix que j'ai vu cette année c’est trop avant toutes les vaches qu'on nous vendait à 3.000.000fg cette année c’est 4 à 5.000.000fg et nous avons beaucoup de problème avec sa. Mais c’est pas nous aussi c'est la où nous partons acheter à l’intérieur du pays c'est eux qui ont rehaussé le prix » a-t-il indiqué

Les clients qui ont dû  mal à trouver une tête de mouton  invitent  les autorités guinéennes  a s’impliquer désormais dans la vente des moutons à l’approche de la fête.

A noter que la fête  de Tabaski est l’une des fêtes les plus importantes de la communauté musulmane. Elle est l’occasion pour les fidèles d’immoler un mouton en signe de soumission a Dieu.

Mamadou Samba Barry pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos