En ligne (connectés) : 0 35

Burkina Faso : 33e anniversaire de la mort du président Thomas Sankara

thomas-sankara-an33

C'était en 1987, le 15 octobre plus précisément, que le capitaine Thomas Sankara a été assassiné au Palais présidentiel à Ouagadougou par un commando armé. Alors à la tête du Conseil national de la révolution, l'officier a laissé la vie à l'âge de 37 ans.

"Cet espoir assassiné en 1987, s'était inscrit dans une dynamique de développement endogène du Burkina Faso et de l'Afrique, porté par les Burkinabè et les Africains. Nous avons le devoir de poursuivre cette dynamique, au bénéfice de notre peuple et des générations futures", a déclaré Roch M.C. Kabore, le chef de l'État burkinabé.

La veille de la mort de Sankara, un projet de loi est adopté en conseil des ministres portant création d'une brigade de police visant à déjouer un éventuel coup d'État. Les tensions étaient vives avec son ex-bras droit Blaise Compaoré.

Blaise Compaoré - qui est jusqu'aujourd'hui soupçonné d'être impliqué dans le meurtre de Sankara - lui a succédé pendant 27 ans et 16 jours à la tête du pouvoir. Il a été évincé le 31 octobre 2014 à la suite d'un soulèvement populaire.

Thomas Sankara est né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta. 33 ans après sa mort, il reste une icône et une référence sur le continent africain. Il a exercé le pouvoir pendant 4 ans, 2 mois et 11 jours (du 4 août 1983 au 15 octobre 1987).

Mamadou Samba Barry


A propos de l'auteur :

224infos