En ligne (connectés) : 0 40

8mars : Montée en grade des femmes au sein du ministère de la sécurité et de la protection civile

8mars21-montee-en-grade-femmes

C'est avec ce thème, le leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la covid 19, que les policières du ministère de la sécurité et de la protection civile ont célébré le 08 mars ce lundi dans l'enceinte du dit ministère.

Une journée qui a été marquée par la distribution des cadeaux, mais aussi l'officialisation de l'élévation du grade en controleur général de la police Madame Massa Kaba commissaire central du port autonome de Conakry.

Très émue de cette promotion, elle n'a pas caché ses sentiments de joie à la presse:

« Je suis vraiment très heureuse. D'abord je remercie Dieu qui m'a permis de vivre jusqu'aujourd'hui, sans oublier le directeur général de la police, le ministre de la police et de la protection civile,  qui m'ont honoré pour ce grade de contrôleur général de la police» dit-elle.

L'un des objectifs de cette journée est la promotion de l'équité entre les femmes et les hommes dans l'administration. Chose qui est appliquée au sein de ce ministère, vue les tâches souvent confiées aux femmes dans  le service :

« Le genre est bien respecté à la police. A la police, il ya même la discrimination positive qui nous permet d'avoir une charte de sélection uniquement pour les femmes. Moi j'ai été en mission. D'abord j'ai organisé deux missions, j'ai fait le test avant d'aller en mission pour deux ans» a laissé entendre Mariame Keita commissaire divisionnaire de la police, adjointe du commissaire central de ratoma.

L'un des défis pour les femmes à relever, est d'accepter et aimer la formation afin de mériter l'équité qu'elles sollicitent. Ce qu'a laissé entendre commissaire divisionnaire mariame Keita du commissariat central de ratoma. 

Ibrahima Oulen Sanacia Fofana.


A propos de l'auteur :

224infos