En ligne (connectés) : 0 38

Massacre 28 septembre : Toutes les victimes doivent être rétablies dans leur droit, selon le président de la CGCPI

Victimes Massacre 28 septembre

Après 12 ans d’attente, les victimes des massacres du 28 septembre 2009 réclament toujours justice et indemnisation auprès des autorités du pays.

Pour la coalition Guinéenne pour la cour pénale internationale CGCPI en abrégé, toutes les victimes issues des violences du 28 septembre doivent être rétablies dans leur droit. Ils ont fait cette annonce au cours d’une conférence de presse que la coalition a animé ce lundi à Conakry.

Les victimes du massacre du 28 Septembre 2009 sont toujours à l’attente du procès et de leur indemnisation par les autorités Guinéennes. Cette situation alarmante, sort les défenseurs des droits de l’homme dans leur mutisme.

« Il s’agit de commémorer les 12 ans du massacre du 28 septembre et avec le changement survenu le 05 septembre 2021, nous avons demandé aux nouvelles autorités de prendre les dispositions nécessaires pour ouvrir le procès des massacres du 28 septembre » a t-il déclaré.

Le président de cette coalition dans son allocution, a affirmé que grâce à leur combat, plus de 400 victimes ont été auditionnées au temps du professeur Alpha condé. Mais il déplore toujours la lenteur de la procédure dans ce dossier de massacre.

« Nous avons fait beaucoup de démarches et c’est grâce à ce combat mené, il y’a eu des accusés, il y’a eu 430 victimes qui ont été auditionnées, il y’a eu des témoins et le dossier a été clôturé. Donc c’est pour vous dire que c’est au temps du professeur Alpha Condé que le dossier a été clôturé » précise t-il.

Me Hamidou Barry dit être confiant quant à une bonne issue dans ce dossier au regard des actes positifs posés par les nouvelles autorités depuis la prise du pouvoir.

« Je pense que les nouvelles autorités vont écouter parce que dans leur premier communiqué, elles ont dit que ce qui va les guider c’est la justice. Donc je pense qu’elles sont attentives vis-à-vis de nos préoccupations » dit-il

A rappeler que les massacres du 28 septembre ont fait un bilan de près 150 victimes, des dizaines de femmes violées, des séquestrations, des arrestations illégales et des dégâts matériels importants.

Fodé Bakary Dansoko pour 224 infos.


A propos de l'auteur :

224infos