En ligne (connectés) : 0 45

GUINEE – Un enfant de 6 ans perd la vie dans une fosse septique

fosse-commune-jpg

Actuellement en Guinée, les fosses septiques non sécurisées causent la mort de plusieurs enfants. C’est le cas de Mamadou Mountady Baldé, âgé seulement de 6 ans qui a péri dans une fosse septique alors qu’il jouait au football avec ses camarades.

D’après les informations obtenues, voulant rattraper le ballon en premier, Mamadou Mountady Baldé, élève de la première année, s’est jeté dans la fosse septique remplie d’eau, ignorant sa profondeur. Le drame s’est produit dans la soirée du samedi 21 mai au quartier Kouroula, secteur BOWAL dans la commune urbaine de Dinguiraye.

Adjudant-chef Kaba en service à la section Environnement de Dinguiraye explique le déroulement des faits.

« La victime jouait au football avec ses camarades. Au cours du jeu, le ballon est tombé dans une fosse septique remplie d'eau. Ainsi, l’enfant s'est précipité et s’est jetée dans l'eau pour attraper le ballon en premier. Dès qu’il a plongé, il est descendu en profondeur.Ses camarades ont aussitôt compris qu’il s’agissait d’une fosse profonde. Pris de peur et de panique, ils ont interpelé un adulte qui était de passage. Mais c’était trop tard. C'est aux environs de 17heures que le corps de l'enfant a été extrait de l'eau. Mais il faut noter que la fosse septique est d'une profondeur de 2 mètres ».

Aux dernières nouvelles, Mamadou Mountady Baldé, a été inhumé ce dimanche, 22 mai 2022, aux environs de 11heures. Des enquêtes sont en cours pour identifier le propriétaire du domaine qui abrite, la fausse septique.

Des fosses septiques sont creusées et laissées intactes sans fermeture. D’après les informations, ce drame n’est pas le premier à se produire dans ce secteur. Il y a deux ans, une fillette avait aussi perdu la vie, dans des conditions similaires.

Des animaux domestiques y périssent également à chaque moment. Selon certains observateurs, les autorités doivent prendre des dispositions pour faire face à ce problème devenu aujourd’hui, une menace pour la population guinéenne.

Kadiatou Barry pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos