En ligne (connectés) : 0 24

Le FNDC fait des «graves» révélations : «le CNRD voulait faire du FNDC un allié objectif... dans le sens d’une confiscation du pouvoir...Le FNDC a refusé»

FNDC contre attaque
Moins de 72 heures après l'annonce de la dissolution du plus grand mouvement citoyen de ces dernièeres années en Guinée, le Front National pour la Défense de la Constitution brise le silence et fait des révelations contre la junte au pouvoir.
Dans un contexte socio-politique tendu, où le dialogue essentiel à une transition réussie se fait rare, le FNDC qui avait acclamé le coup d'état du 5 septembre par les hommes du CNRD, n'est plus dans la même vision que ceux qui ont renversé le regime d'Alpha Condé.
Dans leur communiqué numéro 221, le FNDC contre attaque en denonçant les maneouvres de confiscation du pouvoir par l'armée
« Le FNDC informe que devant le refus de se plier à l’agenda obscène de la junte, la nébuleuse CNRD, lors d’une rencontre au Palais Mohamed V, le 30 septembre 2021, avait brandi des menaces et intimidé nos responsables.»
Le communiqué va encore plus loin dans ses revelations, en qualifiant la junte d'une mafia politique et la CRIEF d'une opération de nettoyage devant libérer la voie à la pérennisation des militaires au pouvoir.
« Le FNDC rappelle aussi que le 03 novembre 2021 et le 17 janvier 2022 qu’il a été très tôt sollicité par le Président du CNRD afin d’adhérer au projet funeste d’éliminer les partis politiques par des manœuvres judiciaires. Loin d’être l’effet de la moralisation de la vie publique, la CRIEF est une opération de nettoyage devant libérer la voie à la pérennisation des militaires au pouvoir.»
Reste à savoir si ces revelations auront un impact sur les mesures de dissolution du mouvement citoyen appelé FNDC qui projete de nouvelles manifestations le 14 août en Belgique et du 17 août sur toute l’étendue du territoire national.
Dossier à suivre...

A propos de l'auteur :

224infos