En ligne (connectés) : 0 32

Manifestation: Sit-in des avicultures devant le palais Mohamed V

manif-avicultures-cky

Ils étaient près de 111 aviculteurs des différentes fermes, qui se sont mobilisés pour réclamer leurs indemnisations. Cela fait suite à l’abattage de plus de 400.000 poules productrices dans les différentes fermes par instruction du ministère tutelle.

Cependant, après (8) mois d’attente, le ministère tutelle propose un prêt, contrairement à l’indemnisation comme le prévoit le code de l’élevage. A travers ce sit-in, les victimes ont manifestés leur mécontentement devant le palais Mohamed 5 à Kaloum.

«Il y’a de cela huit (8) mois, que nous sommes dans l’abandon. Nous avons été victimes de la grippe aviaire avec plus de 400.000 poules abattus et mortes sur instruction du ministère de l’élevage et de l’agriculture. Pendant ce temps, le code de l’élevage nous dit que: les éleveurs sont tenus obligés d’informer le département concerné et nous l’avons fait pour éviter que la population soit touchée par la maladie », a fait savoir Lounceny Magassouba.

manif-avicultures-cky2 manif-avicultures-cky3

Et de poursuivre :

«  le décret promulgué le 13 avril 2021 prévoit une indemnisation après l’abattage des poules et aujourd’hui notre ministère nous parle d’un prêt remboursable. Alors où est le respect du code de l’élevage?C’est pourquoi nous interpellons à travers ce sit-in, le père fondateur, le président Mamadi Doumbouya ainsi que le ministre de la justice, parce que lorsqu’on parle du processus de la réfondation il faut que ça passe par le respect des textes . Nous manifestons donc pour que cet appel tombe dans les oreilles du ministre de la justice et que nous soyons rétabli dans nos droits en étant indemnisé comme le prévoit le code de l’élevage et le décret présidentiel».

Par ailleurs, le collectif des éleveurs victimes de la grippe aviaire compte perpétuer ses manifestations devant la présidence, à compter de ce lundi.

Mariam mayi Cisse pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos