En ligne (connectés) : 0 24

Kankan : Un jeune homme d'une vingtaine d'années retrouvé mort dans un caniveau..

kankan-jeune-mort-puits

La série de découvertes macabres continue de s'accumuler dans la commune urbaine de Kankan. Après le cas de MissiraKökö en début de semaine et de Kankankoura en milieu de semaine, c'est un autre corps qui a été trouvé ce vendredi matin au quartier Missirakökö pour la deuxième fois en une semaine.

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été découvert sans vie dans un caniveau.C'est Alhassane Condé qui a fait cette sinistre découverte pour la première fois.

Il a expliqué les circonstances de cette nouvelle trouvaille macabre :

« Nous étions en route pour rendre visite à un ami. Comme certains de nos amis étaient en retard, nous avons décidé de les attendre ici. En attendant, je me suis approché du caniveau et j'ai aperçu un pantalon de loin. J'ai d'abord pensé que c'était un vieux pantalon, mais en m'approchant, j'ai réalisé qu'il y avait la tête d'une personne. C'est alors que j'ai crié pour alerter nos amis. Ensemble, nous avons informé les habitants du quartier.»

Face à la recrudescence de ces découvertes macabres dans le quartier, Kèkoura Camara, le chef du quartier Missira, a émis une mise en garde à la population :

« La multiplication de ces cas dans notre quartier n'est pas due à l'insécurité. Dans le premier cas, la personne était presque folle et est décédée en pleine journée devant des témoins. Quand sa famille a été contactée, elle nous a elle-même expliqué cela. En ce qui concerne ce cas actuel, nous attendons les conclusions des médecins. Cependant, vous avez déjà constaté que cela semble être lié à une fosse septique défectueuse.À cet égard, nous allons prendre des mesures pour soit les fermer complètement, soit les sécuriser. Nous demandons également à tous les chefs de secteur de patrouiller dans leurs zones et de signaler tout cas de fosse septique non protégée. Nous prendrons ensuite des mesures appropriées en signalant à l'autorité compétente pour qu'elle prenne des sanctions contre les responsables.»

Interrogé à ce sujet, le Colonel Adama Condé, directeur régional de la protection civile, qui a dirigé l'équipe sur les lieux de la tragédie, a apporté des éclaircissements :

« Après avoir récupéré le corps, nous avons constaté que la victime avait manifestement tenté de se sauver en vain, et cela a conduit à sa mort. Cependant, en ce qui concerne les causes exactes de son décès, je ne suis pas médecin légiste. Nous allons envoyer le corps à l'hôpital pour une autopsie. Pour l'instant, nous ne faisons aucune hypothèse.»

Il est à noter qu'au moment de notre départ des lieux, la victime n'avait pas encore été identifiée, et l'ambulance était en attente pour le transport du corps à l'hôpital régional en vue de l'autopsie.

Facely Sanoh pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos