En ligne (connectés) : 0 26

Patrouille mixte à Kankan: Les tenanciers de bars et motels en colère….

patrouille-bars-motels-kankan

À Kankan, au lendemain d'une attaque à main armée dans le quartier S'intégrant, au cours de laquelle une somme estimée à plus de 23 millions a été dérobée par des malfrats, une patrouille mixte composée de militaires, de gendarmes et de policiers a fait irruption dans la journée de ce lundi dans plusieurs maquis, bars et motels situés dans le quartier Bordo, dans la commune urbaine de Kankan, dans le cadre d'une mission de répression.

Sur place, une dizaine de motos appartenant à des clients, gérants et tenanciers de bars ont été saisies, puis emportées par les agents à bord de leurs pick-ups. Joseph Balla Sovogui, gérant du motel baptisé «Rétroviseur», revient sur les circonstances dans lesquelles sa moto a été embarquée par les forces de défense et de sécurité.

« On était assis ici, des pick-up remplis de militaires, de gendarmes et de policiers sont arrivés sans pour autant demander l'avis des gens. Ils ont commencé à saisir toutes les motos qui se trouvaient sur place et les ont embarquées avec eux. C'est vraiment déplorable. Pourtant, nous payons toutes les factures de l'État. Ils ont emporté ma moto pour rien. Nous sommes vraiment en colère.»

Poursuivant, notre   interlocuteur  lance une invite  en ces termes.

« Nous sommes choqués par le traitement que nous avons reçu aujourd'hui. Il est temps que les autorités locales interviennent pour mettre fin à cette pratique injuste.»

Pour l'heure, nous n'avons pas pu obtenir de réaction de la part des agents cités dans la patrouille. De leur côté, l'association des tenanciers dans la commune urbaine de Kankan convoque déjà une réunion d'urgence pour discuter de cette situation.

Affaire à suivre !

Facely Sanoh pour 224infos


A propos de l'auteur :

224infos