En ligne (connectés) : 0 34

Conakry Ville morte : La circulation paralysée ce lundi suite à l'appel des Forces sociales

marche-forces-sociales-lundi16

Après le refus du gouvernorat de la ville de Conakry, d’autoriser les forces sociales de tenir leur marche pour protester contre la hausse du prix des produits pétroliers qui était prévue ce lundi, 16 Juillet 2018.

Les acteurs sociaux guinéens ont transformé cette marche de ce lundi en une journée  ville morte.

Cette ville morte, a été suivi dans certains endroits de la capitale guinéenne, notamment sur l’axe Cosa-Hamdalaye jusqu’à Dixinn. Sur cet itinéraire, la circulation ne suit pas son cours normal, elle est effectivement paralysée, exceptionnellement quelques voitures personnelles  circulent.

Quand aux transports urbains, les conducteurs des taxis et des munis bus se sont pliés à la décision des syndicats et des forces sociales qui souhaitent saisir la cours suprême dès ce lundi, contre le refus catégorique du général Mathurin Bangoura de tenir cette marche.

marche-forcesociale-lundi16-fa marche-forcesociale-lundi16-ru

Force est de souligner sans ambages que les paisibles citoyens qui ne veulent pas observer cette journée ville morte et qui veulent vaguer librement à leurs préoccupations, paient les frais de l’incompréhension entre le gouvernement et l’inter-centrale CNTG-USTG d’une part et  entre le même gouvernement et la société civile d’autre part.

El hadj Oumar Kebe pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos