En ligne (connectés) : 0 31

Hadja Saran Daraba sur l’immigration irrégulière « Je demande aux jeunes guinéens d'éviter cette pratique ».

hadja-daraba-saran

La problématique de l’immigration irrégulière suscite beaucoup de réaction chez les acteurs de la vie socio politique du pays. C’est le cas notamment de Hadja Saran Daraba la présidente des femmes de la Mano River Union.

Interrogé sur le sujet par la rédaction du site 224infos.org Hadja Saran Daraba a invité la jeunesse africaine à mouiller le maillot sur le continent au lieu de prendre ce chemin très tragique

« Je demande aux jeunes guinéens de continuer à fournir de l'effort, afin d'éviter cette pratique. Feu Ahmed Sékou Touré est devenu président de la république  à l’âge de  36 ans, après 15 ans de lutte syndicale et de bataille politiques. Donc,  vous devez agir désormais », a indiqué la présidente.

Chaque jour,  ce sont des milliers de personnes qui périssent dans les eaux de la méditerranée à la recherche du bien-être. A la question de savoir que faut-il pour stopper ce fléau, la présidente des femmes de la Mano River Union invite  toutes les couches de la vie sociale à jouer leur partition dans ce combat

« Toutes les mères, sœurs,  grand-mères, et filles, doivent jouer leur partition pour freiner ce phénomène. A la jeunesse, de prendre le destin de l’Afrique en main. Aujourd’hui vous êtes plus illettrés que vos ainés, vous avez vue beaucoup de pays, vous avez voyagez, la réflexion doit aller au de-là de l’organisation des  forums. Les efforts  doivent   être continuels et quotidiens par ce que les défis à relever sont tellement importants », a souligné Hadja Saran Daraba.

Il faut signaler que l’immigration irrégulière continue de faire des victimes sur le continent africain. Alors vivement pour une prise de conscience afin de mettre un terme à ce fléau.

N’Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos