En ligne (connectés) : 0 34

Justice : Graciée, Fatou Badiar remercie Alpha Condé « je remercie le Pr Alpha Condé ».

fatou-badiar

Graciée par le président de la république dans la soirée du 31 décembre 2018, dame Fatou Badiar qui semble fatiguée  après avoir passé  7 ans en prisons a été accueillie à sa sortie de prison par sa famille.

Dame Fatou Badiar a  tenu à remercier  le président de  la république le Pr Alpha Condé pour son geste

« je remercie le Pr Alpha Condé. Dieu a fait qu'au moment crucial il a pensé à me libéré. Donc je le remercie. Je veux dire à tous les guinéens, d’accepter ce qui m'ait arrivé. Que personne ne  parle mal, ils n'ont qu’à lui remercié c'est lui le chef de l’État. Je préfère qu'on prie pour alpha Condé de m'avoir gracié », a déclaré dame Fatou Badiar.


Par ailleurs, dame Fatou Badiar invite les guinéens en général à accepter  ces 7ans passés en prison. Car selon elle, sa détention a été une volonté divine

« aucun guinéen n'a mis Alpha Condé au pouvoir, c'est dieu qui lui a mis. Donc nous acceptons tous ça et priez pour lui pour qu’il puisse fini son mandat. Ce qui est arrivé c'est Allah. Que ça soit peulh ou malinké ou soussou acceptons tous », dit elle.

Visiblement épuisée, dame Fatou Badiar souffre de diabète et d’hypertension. Elle demande aide aux personnes de bonnes volontés pour l’assister dans cette épreuve douloureuse qu’elle traverse

«  Je souffre du diabète, l’hypertension et  je suis cardiaque. Et mon genou qu’on avait torturé au moment de son arrestation, jusqu’à présent les ligaments lâchent.  Je ne peux marcher seule sans tenir quelqu'un. Donc je demande à  toutes les bonnes volontés de m'aider à aller d'abord me soigné. Aujourd’hui je n'ai rien même pour me couché je me couche à terre. Les lits sont complètement gâtés. Tout est à refaire. Mais je suis très contente et fière de ça parce que je suis libre et vivante », signale Fatou Badiar.

Il faut rappeler que c’est au lendemain de l’attaque contre le domicile privé du chef de l’Etat le Pr Alpha Condé que Dame Fatou Badiar, Baba Alimou et le commandant Alpha Oumar Barry (AOB) ont été condamnés à quinze ans de prison ferme par la justice guinéenne.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos