En ligne (connectés) : 0 41

Banditisme : 14 malfrats interpellés par les services de sécurité

arrestation-14bandits-a-ckry

Dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme et la criminalité, la Brigade Anti Criminalité de Coyah (BAC) vient de mettre main sur des présumés malfrats qui sèment la terreur dans les zones de Kountia, 36, Gomboyah… Au nombre de 14, ces présumés bandits ont été présentés à la presse  ce Vendredi, 8 février 2019 au ministère de la sécurité et de la protection civile.

Ils sont au nombre de 14 ces présumés bandits qui viennent de tomber dans les filets des services de la Brigade Anti Criminalité de la préfecture de Coyah. Général Sékou Mara le coordinateur général des BAC revient sur les circonstances de ces arrestations

« Nous avons interpellés 14 mais sur les 14, on n’a 8 (huit) qui sont impliqués dans les attaques à main armées et qui troublent complètement la quiétude par des actes criminels dans les dans les zones de Gomboyah, Fassia, Kountia, 36 et de Sanoyah. Les 4 autres sont eux, dans les consommations et ventes de drogue. Ils ont été arrêtés en flagrant délit dans la mesure où, par exemple, ceux qui ont été interpellés pour la drogue, eux on n’a trouvé de la drogue sur eux. Et donc ça, c’est vraiment un délit », a expliqué le coordinateur général des BAC.

arrestation-14bandits-ckry

Cette interpellation est le fruit de la coopération entre population et service de sécurité. Ces malfrats ont tout de même reconnu les faits  lors de leur interrogatoire à Commissariat Central de Coyah

« Ce sont des informations et renseignements que nous avons reçu que nous avons exploité qui ont abouti à l’interpellation de ces malfrats. Et interrogé par le commissariat central de Coyah, ils ont donc reconnu les faits eux même. Ils ont indiqué les différentes attaques qu’ils ont eux faire », a déclaré Général Sékou Mara.

A la suite de la présentation, ces présumés bandits seront présentés devant le procureur pour être entendu

« Puis que nous sommes tenus de respecter le délai de garde à vue, donc les premiers qui ont été interpellés ont été toute de suite transmis  devant le procureur et nous essayons de continuer encore les investigations, les recherches pour les autres personnes qui ont été dénoncées », signale Général Sékou Mara.

Les services de sécurité invitent donc la population guinéenne à continuer la coopération  afin de débarrasser les quartiers des bandits qui troublent la quiétude sociale.

N’Famoussa Siby 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos