En ligne (connectés) : 0 39

Justice : condamnés par le juge de Kindia en instance, les 7 militants anti 3e mandat libérés à Conakry

justice-7-militants-liberes

Le verdict est tombé ce lundi, 13 mai 2019. Les jeunes militants contre le troisième mandat arrêtés et jugés à Kindia en instance, n'iront pas en prison. La cour d’appel a débouté le juge du tribunal de Kindia qui a condamné ces jeunes à trois mois de prison et au paiement de 500 mille francs guinéen comme amende.

Amadou Soumah, Thierno Mamadou Diallo, Mohamed Camara, Boubacar Barry, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo, Mohamed Keita vont donc retrouver leurs différentes familles.

Une décision qui réjoui Me Salifou Beavogui un des avocats de ces prévenus

« j’ai dit que dans cette affaire il n'y avait pas d’infraction, il n’y avait pas de tentative, il n’y a pas de délit. La cour vient de suivre le collectif des avocats…Donc la décision de première instance vient d’être infirmée  dans toutes ses dispositions et nos clients sont renvoyés pour les faits de poursuite non constituée avec restitution des t-shirt qu’ils portaient. C'est le droit qui a triomphé, c'est la liberté qui a triomphé, c’est la démocratie qui a triomphé, ce sont les libertés individuelles et collectives qui ont triomphé. Je suis très content », a déclaré Me Salifou Beavogui.

justice-les-7-militants-libere

Les ténors du Front National pour la Défense de la Constitution étaient également présents à la cour d'appel de Conakry. Ibrahima Diallo l'un d’entre eux, exprime sa satisfaction

« ils ont été condamnés à tort par le juge indélicat du tribunal de première instance de Kindia. Et si ils sont déclarés libre aujourd’hui pour délit non constitué, nous nous disons que c’est un début de victoire de la démocratie sur la dictature que Mr Alpha Condé veut imposer au peuple souverain de Guinée », dit Ibrahima Diallo.

Pour Dr Fodé Oussou Fofana vice président de l'UFDG, la justice guinéenne commence à se réveiller

« c’est un début pour la justice guinéenne, nous espérons qu'elle essaiera d’être indépendante. Ce n'est pas tous les magistrats qui sont mauvais il faut le reconnaître. Il y’a des magistrats qui ont le courage d'assumer leur position », signale Dr Fodé Oussou Fofana.

justice-condamnation

Il faut noter que ces jeunes ont été arrêtés en marge d'une manifestation contre le troisième mandat du président Alpha Condé à Kindia, pour troubles à l'ordre public.

N'Famoussa Siby pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos