En ligne (connectés) : 0 49

Patrice Evra dément Noël Le Graët sur le racisme en équipe de France: « On reçoit même des cartons remplis de caca »

Patrice-Evra

L'ex international français Patrice Evra vient d'attaquer le président de la Fédération Française de Football Noel le Graët qui s'est prononcé sur la question du racisme au sein de l'équipe nationale française. Pour Noel Le Graët il n'ya pas de racisme au péché du football français. Une sortie que l'ancien mancunien n'a pas consommée. Il a répondu au président de la FFF.

"Il faut faire virer Le Graët, parce qu'il a vraiment déconné. C'est grave. J'ai pas les mots! Il faut partir Monsieur. Tu ne vas pas avoir le courage de te réviser Noël? On ne peut pas laisser passer ça. T'as parlé comme si t'étais au quartier. J'ai perdu tout mon respect pour toi ... Rappelle-toi Noël, au château à Clairefontaine, tu sais très bien ce qu'il se passe. Combien de lettres racistes vous recevez avec des messages comme "Didier reprends tes singes et dégage en Afrique!" ou "Barre-toi avec tes singes et tes gorilles". Combien de lettres comme ça vous avez reçu? On les cache, mais j'en ai vu certaines. «On reçoit même des cartons remplis de caca. Nous les Noirs, on est de la merde?

On sait que l'équipe de France n'appartient à aucun joueur, mais au peuple français. Mais on a quand même des places attribuées ... Par exemple, quand on mange, on a habitude de se mettre à côté de ce gars, parce qu'on a de bonnes relations etc ... Mais à chaque fois que le Président de lieu de la République, ou des hommes politiques, tout changeait. J'étais assis là et, d'un seul coup, j'étais au bout de la table. Là où il y avait normalement Mamadou Sakho et Bacary Sagna, c'est à dire beaucoup de "sombritude", il fallait changer. Et quand y avait une photo du Président, c'était mieux d'avoir Lloris à côté du Président que Sagna ou Sakho. On mettait un Hugo Lloris et un Laurent Koscielny et le Président au milieu. Mais on savait,On est en France, pas chez nous ... C '

Les joueurs français, ne likez pas mon post, sinon: plus de sélections. C'est grave, on n'est pas des bouffons. Mettez moi un Arsène Wenger à la tête de la FFF, un mec respectueux. Pas un caliméro à deux balles qui a perdu ses petites couilles ". A déclaré le footballeur.

A propos de l'auteur :

224infos