En ligne (connectés) : 0 28

Football : le manque d'infrastructures sportives en guinée, un frein pour le développement du football à la base

Delma

La guinée est de nos jours l'un des pays de la sous-région où le football se développe du jour au jour. Cependant, le manque d'infrastructures sportives pose de sérieux problèmes aux amoureux du cuir rond. C'est le cas de ce club (FC Touba) de la troisième division qui s'entraîne sur terre battue.

«Franchement la guinée est confrontée aux problèmes d'infrastructures sportives. Imaginez, notre club est de la troisième division, nous n'avons pas de stade pour l'entraînement. Vous même vous voyez, c'est sur cette terre battue où on se débrouille. Par fois quand nous sommes en manque, on est tenu obligé de louer les terrains. Choisissez qui nous coûte cher. Au-delà de ça, mes joueurs sont souvent exposés aux blessures, comme ce qui nous est arrivé aujourd'hui; deux de mes joueurs ont été bénis. Alors qu'on est en train de préparer une compétition », A laissé entrer Aboubacar Camara Coach du FC Touba de Kaloum.

Connu sous le nom de Delma, ce coach que nous avons trouvé avec ses protégés parle des difficultés rencontrées. Selon lui, opérer les entraînements sur la terre battue, n'est pas une aisée choisie avec son équipe, d'où son invite à l'endroit des autorités sportives du pays.

«Tout ce que je demande à l'État et à la fédération guinéenne de football, c'est de nous venir en aide en multipliant les infrastructures sportives à travers le pays. Sans quoi, notre pays a évolué par rapport à ce que nous traversons présentement », dit-il.

L'implication de l'État pour multiplier les infrastructures sportives dans le pays s'avère aujourd'hui nécessaire pour rehausser le niveau de vie du football en guinée.

Ibrahima Oulén Sanacia Fofana

A propos de l'auteur :

224infos