En ligne (connectés) : 0 28

Retrait de la candidature d’Antonio Souaré : « Cette candidature ne pose aucune menace », révèle Aboubacar Dorah Koita

Dora-Koita

Le retrait de la course à la présidence du candidat Antonio Souaré à la course de la présidence de la Fédération Guinéenne de Football  continue toujours d’alimenter les débats.

Dans son retrait opéré il ya quelque jours, Antonio Souaré a annoncé dans son communiqué vouloir éviter à la Guinée une sanction de la FIFA qui conteste sa candidature par la voie de sa secretaire générale Fatma Samoura.

Chez nos confrères de la Radio Espace ce jeudi dans l’émission les Grandes Gueules, le président de la Commission Electorale à la FEGUIFOOT a fustigé l’ingérence de l’administration dans les affaires de la fédération. Il signale, par ailleurs, que la candidature d’Antonio Souaré ne souffrait d’aucune menace pour la Guinée.

« Cette candidature ne pose  aucune menace. D’ailleurs vous parlez de madame pour qui j’ai beaucoup de respect, en tant que qui elle a fait cette communication ? Et cette communication est elle formelle ou informelle de la FIFA ? Cette communication a quel poids juridique ? Il faut poser un certain nombre de questions. Quand vous prenez les dispositions de l’article 3  de la fédération, il est dit qu’en matière électoral au sein de la fédération il n’ya que deux juridictions : c’est la commission électorale et la commission électorale de recours. Comment pouvez-vous comprendre, que quelqu’un qui est une secrétaire générale de la FIFA, puisse se permettre de faire une communication avec les autorités gouvernementales,  qui, d’ailleurs ne doivent aucunement se mêler dans ce processus, c’est écrit noir sur blanc », dit Aboubacar Dorah Koita.

Malgré ces nombreuses bisbilles à la fédération guinéenne de football, la commission électorale reste droite dans ses bottes et se dirige tout droit vers l’organisation des élections à la FEGUIFOOT le 14 mai prochain.

« La commission électorale doit se retrouver pour analyser et prendre des décisions qui s’imposent. Nous en ce qui nous concerne, là où je vous parle, nous nous dirigeons vers le congrès du 14 mai en attendant que l’on se retrouve en plénière », indique Dorah Koita.

Qui pour remplacer donc Antonio Souaré à la tête de la fédération guinéenne de football ? La question reste posée.

N’Famoussa Siby

A propos de l'auteur :

224infos