En ligne (connectés) : 0 25

La Guinée abritera la Coupe d’Afrique des Nations en 2025 : « La CAN 2025, c’est pour la Guinée »(Lansana Béa Diallo)

can-2025

Il n’y a pas de doute possible : la Guinée abritera la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2025. Jeudi 04 Août, face aux médias, les ministres Rose Pola Pricemou (Information et Communication), Lansana Béa Diallo (Jeunesse et Sports), Ousmane Gaoual Diallo (Urbanisme, Habitat et Amenagement du Territoire), Mamadou Péthé Diallo (Santé et Hygiène Publique) et Yaya Sow (Transpots et Infrastructures) ont fait le point, chacun dans son secteur, de l’état d’avance du projet. C’était au siège du COCAN 25 à la Cité Général Lansana Conté, dans la commune du Kaloum.

Lansana Béa Diallo, ministre de la Jeunesse et des Sports a ouvert le bal de cette conférence de presse. Il a souligné que l’organisation de la CAN 2025 est une priorité pour le gouvernement guinéen. Le projet permettra de doter la Guinée d’infrastructures sportives, des hôpitaux, des hôtels et espaces résidentiels, des routes et des infrastructures de communication et de télécommunication. Au total, il y aura six stades de 15 à 40 mille places et 27 terrains d’entraînement à Conakry, Kindia, Boké, Labé, Kankan et N’Zérékoré.

« La CAN 2025, c’est pour la Guinée », promet Lansana Béa Diallo.

Ousmane Gaoual Diallo, ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’Aménagement du Territoire rassure : les hôtels, villages CAN et autres logements seront construits suivant les normes de la CAF.

« Le budget est disponible et tout sera prêt à temps », selon Ousmane Gaoual.

M.Yaya Sow, ministre des Transports et Infrastructures, pour sa part, annonce que les routes vers les sites, les aérodromes et la compagnie aérienne guinéenne seront une réalité avant la CAN 2025. Les villes de Kankan, Labé, Boké et N’Zérékoré seront chacune dotées d’un aérodrome. Un partenariat est déjà signer pour réaliser les travaux en 18 mois. La compagnie aérienne pourrait être lancée dans six mois.

Mme Rose Pola Pricemou, ministre de l’Information et de la Communication, a évoqué le volet sur la couverture médiatique de l’évènement avec des images de qualité. Elle a souligné que son département est déjà très  avancé dans le projet de la TNT pour le passage de l’analogique vers le numérique. Mme Rose a aussi fait cas de l’acquisition d’équipements de qualité, de la construction de studios régionaux  (à Kindia, Labe, Kankan et N’Zérékoré ) pour des émissions, la mise à disposition de newsroom bien équipés. Sans oublier la formation des journalistes et techniciens conformément aux profils et critères recommandés par la CAF, la promotion de l’image de la Guinée (Branding Pays) à l’occasion de la CAN.

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Mamadou Pethé Diallo a, de son côté, parlé du projet de construction de quatre hôpitaux régionaux à vocation universitaire. Il concerne Labé, Kindia, Kankan et N’Zérékoré. Deux partenaires : EximBank India et la France sont déjà prêts à financer ces projets. La France, elle, serait d’ailleurs très avancée dans le bouclage du financement.

Mme Sy Mariama Satina Diallo, présidente du Comité de Normalisation (CONOR) de la Fédération Guinéenne de Football a salué la volonté et l’engagement du gouvernement à faire de la CAN 2025 une réalité en Guinée.

En fin, les représentants des entreprises sélectionnées pour la construction des stades ont démontré leurs expertises dans le domaine et promis de respecter les délais. Elles ont six mois pour faire les études et dix-huit autres mois pour la construction des infrastructures.

Service Communication

A propos de l'auteur :

224infos