En ligne (connectés) : 0 35

Défaite Syli National U23 : Voici les raisons de la violence au stade du 28 septembre

SILY-U23

Le syli national de Guinée U23 affrontait ce mardi, 10 septembre les éléphants de la Cote d’ivoire dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la CAN U23 qui se déroulera en Egypte.

Après sa victoire difficile en Cote d’Ivoire (0-1), le Syli national n’a pas su conserver  l’avance au stade du 28 septembre de Conakry. L’équipe guinéenne s’est incliné (1-2) synonyme d’élimination.

Une défaite que les supporters du syli n’ont pas dirigé violence s’en est suivi après le coup de sifflet final.

C’est un coup dur pour la Guinée. Le syli national U23 a été éliminé sur ses propres installations ce mardi. Les ivoiriens se sont montrés les plus dangereux lors de cette rencontre et à la fin, ils ont été récompensés.

Une défaite que les supporters du syli national n’ont pas compris (1-2) alors que l’équipe avait mené au match allé (0-1).

Au coup de sifflet final les supporters mecontents se sont lancés dans les jets de pierres avec des slogans comme « entraineur zéro ». Les forces de l’ordre ont réagi avec des bombes lacrymogènes pour disperser les supporters.

Les raisons de la colère des supporters :

« Il ya eu une petite pagaille, les jeunes reprochaient à l’entraineur de ne pas faire jouer Jules Keita. Il n’a joué que pour les 5 dernières minutes », nous a confié un cadre du département des sports.

Après la rencontre, le sélectionneur adjoint du syli national de Guinée U23 a déclaré en conférence de presse que Jules Keita avait une douleur

« Jules Keita a ressenti une douleur au match aller, on n’a pas voulu prendre de risque c'est pourquoi il n'a pas débuté la rencontre », dit Sam Diallo.

Le Syli National U23 ne verra donc pas l’Egypte cette année.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org

A propos de l'auteur :

224infos

Advert your product, company here 728x90