En ligne (connectés) : 0 11

Consultations sur la constitution : « il n’ya pas de dialogue autour d’un éventuel changement de la constitution », la CPR

CPR-2

Les consultations autour de la constitution enclenchées par le Premier Ministre, chef du gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana se poursuivent à la primature. Cette démarche du chef du gouvernement a été rejetée en bloc par l’opposition qui ne veut pas s’associer a ce processus.

La Coalition Politique pour la Rupture ne ferme pas la porte à  un dialogue. Selon la structure, tout se résume autour de la table.

« D’entrée, la CPR est ouverte au dialogue du faite que celui est avant tout un acte constitutionnel. Nous sommes tous appelé à dialoguer car aucune paix ou prospérité d’un peuple ne saurait se construire sans le dialogue », dit le porte parole Elie Kamano.

Si la Coalition compte s’asseoir autour de la table pour discuter sur des questions de développement de la Guinée, il est cependant hors de question de discuter sur la question de la mise en place d’une nouvelle constitution.

La position de la CPR est claire, il est hors de question de donner un mandat de plus au président Alpha Condé.

« Cependant, la position de la CPR est claire. Nous souhaitons un dialogue sur les multiples problèmes qui assaillent la vie sociale et économique de notre population…la CPR est catégorique et ferme qu’il n’ya pas de dialogue autour d’un éventuel changement de la constitution menant au troisième mandat », a indiqué Elie Kamano.

N’Famoussa Siby, pour 224infos.org


A propos de l'auteur :

224infos